Les relations interpersonnelles
2017-10-01 22:09:27 +0000 2017-10-01 22:09:27 +0000
30

Existe-t-il une façon polie de demander à un enfant de "se déplacer" ?

Une autre question relative aux chiens, désolé. J'ai lu cette question mais je ne suis pas sûr que cela s'applique.

Mes deux Border Collies ont besoin/veulent beaucoup d'exercice. L'une des raisons pour lesquelles j'ai choisi ce quartier est qu'à environ 700 pieds de ma maison se trouve une zone de 26 acres tondus (un champ de rétention d'eau si nécessaire) que personne - et je dis bien personne - n'utilise. J'ai l'autorisation du conseil d'administration de la HOA pour y exercer mes chiens sans laisse. Le champ, qui est entouré d'un joli trottoir, est considéré comme un bien commun.

Bien que le nombre de propriétaires de chiens soit élevé ici, la plupart des gens n'exercent pas leurs chiens, sauf pour se promener. Ainsi, lorsque je suis dans le champ en train de lancer des balles et de donner des ordres à mes chiens (en langage des signes, pour ne pas déranger les voisins), les gens, surtout les enfants, ont tendance à s'arrêter et à nous surveiller, mes chiens et moi. C'est bien ainsi. J'aime que les gens voient que les chiens peuvent faire d'autres types d'exercice, et qu'ils sont beaux sur le terrain.

Mais de temps en temps, les enfants veulent jouer avec mes chiens, et c'est bien aussi, sauf quand ils "travaillent". S'ils veulent interagir avant ou après la séance, je ferai en sorte que mes chiens soient sociables. Ils obéiront à des ordres simples, chasseront des balles, etc. J'enseigne également aux enfants quelques commandes en langage des signes, qu'ils utilisent et semblent aimer. Mais lorsqu'ils travaillent, les chiens veulent juste chasser des balles et n'ont aucun intérêt à s'arrêter pour un moment de socialisation avec les enfants. Si j'interromps leur "travail", ils accorderont aux enfants une attention très superficielle puis retourneront en courant sur le terrain. Cela me gêne un peu de voir à quel point mes chiens semblent impolis à ce moment-là.

Comment puis-je dire aux enfants que mes chiens ne veulent pas jouer en ce moment sans être méchants (surtout si leurs parents sont là) ? Pire encore, parfois (comme aujourd'hui), un enfant attendra 10 ou 15 minutes pour jouer avec mes chiens, sans savoir qu'ils ont encore 30 minutes d'exercice à faire. Comment dire à l'enfant qu'il est inutile d'attendre et qu'il devrait peut-être, je ne sais pas, ne pas attendre ?

J'essaie de choisir des moments où les enfants ne seront pas là : quand ils sont à l'école, à l'heure du dîner, etc. Souvent, c'est suffisant, mais parfois non.

Réponses [3]

79
2017-10-01 22:47:46 +0000

Du point de vue d'un étranger, l'entraînement et l'exercice avec un chien ressemblent beaucoup au jeu. Les enfants particulièrement curieux ne feront pas la différence.

Vous pourriez simplement essayer de leur expliquer en termes adaptés à leur âge.

Désolé mon petit, les chiens s'entraînent en ce moment même. C'est comme s'ils faisaient leurs devoirs, ça aide s'ils ne sont pas distraits.

Ou

Ce sont des chiens très spéciaux. Ils ont beaucoup, beaucoup d'énergie parce qu'ils sont élevés en troupeau de moutons. S'ils n'ont pas ce genre d'exercice, ils deviennent un peu fous. Laisse-moi les préparer pour la récréation, ok ?

Dans les deux cas, si vous êtes d'accord pour laisser les enfants jouer avec les chiens, précisez une heure, que ce soit 30 minutes ou demain. Si vous ne voulez pas qu'ils attendent, dites-leur quand ils doivent revenir.

Il se peut qu'ils mettent un certain temps à finir leurs devoirs, pourriez-vous revenir à time ?

Les enfants d'âge scolaire seront habitués à entendre ce genre de choses de la part de leurs parents et des parents de leurs amis, donc cela aura probablement un sens pour eux.

79
2
2017-10-03 15:01:03 +0000

Je pense qu'il vous manque une responsabilité importante en tant que propriétaire de chien et membre d'une communauté ; si votre interaction avec ces enfants doit être polie, il est plus important de leur apprendre les règles de base de la sécurité.

Comment être à la fois poli et enseigner la sécurité de base ? La meilleure façon d'y parvenir est de leur apprendre, ainsi qu'à leurs parents, à engager un dialogue de base.

Les enfants du quartier doivent se poser deux questions :

  1. "Est-ce que ce chien mord ?"

Si le propriétaire du chien répond par l'affirmative, l'enfant restera avec le parent. La deuxième question devrait être :

  1. "Puis-je caresser votre chien ?"

L'idée est la suivante : lorsque vous engagez le dialogue et qu'un enfant vous demande la permission de faire quelque chose, l'idée est que la réponse peut être soit "oui" soit "non". Les enfants sont très habitués à ce qu'on leur dise directement et clairement "non, tu ne peux pas faire quelque chose". En fait, selon mon expérience, les enfants de moins de 8 ans doivent vraiment se faire dire clairement quelles sont les limites - et dire "non, pas maintenant" et le dire clairement est très important.

Si un enfant ne vous pose pas de questions de cette nature, alors vous avez la responsabilité de l'IPS de l'empêcher d'interagir avec votre chien et de lui apprendre (ainsi qu'à ses parents) qu'il doit engager ce dialogue avec vous.

En résumé

Si les enfants ne vous posent pas ces deux questions, vous devez leur expliquer qu'ils doivent toujours poser ces questions s'ils ne veulent pas se faire mordre. C'est une responsabilité des parents, mais aussi des personnes qui ont des chiens en public.

Si les enfants posent ces questions, dites-leur qu'ils peuvent caresser les chiens et que les chiens aimeraient être caressés, mais que les enfants doivent attendre que les chiens aient fini de travailler. Dites-le-leur clairement et sans ambiguïté. S'ils posent cette question, ils comprendront qu'une réponse "non" est possible.

2
0
2017-12-20 19:32:41 +0000

Vous avez l'autorisation de l'association des propriétaires pour utiliser le champ. Mais peut-être pas exclusivement. Si vous êtes censé partager l'utilisation de ce grand champ avec d'autres personnes, vous devez alors expliquer à vos voisins (de tous âges) vos activités et pourquoi vous et vos chiens ne pouvez pas être sociables pendant les séances.

L'association des propriétaires a-t-elle un moyen de créer une communauté ? A-t-elle un bulletin d'information ? Un listserv ?

Si aucun de ces moyens n'existe, je vous suggère de vous réunir avec quelques voisins intéressés pour mettre en place certaines de ces choses.

S'ils existent déjà, utilisez-les pour faire connaître ce que vous faites.

En d'autres termes, ne prenez pas la séance d'exercice pour une longue explication, mais cherchez un autre lieu pour l'éducation.

Quelques photos de vous et de vos chiens en action, ainsi qu'un texte sur l'entraînement à l'agilité (ou quel que soit le terme exact), feraient un excellent article. Vous pouvez expliquer qu'au milieu d'une séance d'entraînement, vous ne pourrez pas répondre aux questions... et ensuite faire savoir aux gens quand EST le bon moment pour répondre aux questions.

Vous n'avez pas besoin de vous inquiéter que vos chiens donnent des frissons à vos voisins. Ce sont des chiens !

_Mon quartier a construit une communauté grâce à un pique-nique communautaire, annoncé par des prospectus dans les boîtes aux lettres. (Je n'étais pas l'instigateur.) Lors du pique-nique, tout le monde était invité à rejoindre un listserv. C'est une façon de faire.

0