Les relations interpersonnelles
2017-08-07 14:18:44 +0000 2017-08-07 14:18:44 +0000
56

Comment agir lorsque des personnes amènent un bébé au travail ?

Je suis mal à l'aise à l'idée d'interagir avec des bébés parce que je ne les trouve personnellement pas mignons ou intéressants. Je ne suis pas non plus très douée pour simuler des interactions positives avec les bébés, car je ne sais vraiment pas comment agir avec eux. Je ne suis pas douée pour faire la "voix du bébé" ou pour faire des visages stupides.

Je me rends compte que je devrais peut-être améliorer mon interaction avec les bébés, mais j'ai personnellement le sentiment que ce n'est pas quelque chose que je devrais avoir à gérer quand je suis au travail (puisque je ne travaille pas comme baby-sitter). Mais les collègues amènent souvent un bébé au travail par nécessité (ce que je comprends), et cela déclenche ce changement immédiat dans le comportement de chacun : les gens arrêtent ce qu'ils font pour se jeter sur le bébé, pour le tenir et interagir à tour de rôle avec lui, et dire au parent à quel point il est mignon. Tout cela semble être socialement important car littéralement, tout le monde le fait, sauf moi. Et je pense que le parent peut sentir mon malaise, parce que j'ai eu l'expérience gênante de voir le parent prendre le bébé dans ses bras dans la pièce et passer devant moi sans rien dire. Une partie de moi était soulagée parce que je n'avais pas à interagir avec le bébé, mais une partie de moi se sentait gênée et aliénée parce que tout le monde était approché.

Je n'ai vraiment pas envie de participer à tout cela, et même si je le voulais, je pense que je paraîtrais très gênée si je tentais d'interagir avec le bébé. Mais en même temps, j'ai l'impression d'être impolie en ignorant le bébé, et j'ai l'impression que quelque chose ne va pas chez moi parce que je ne suis pas excitée de voir le bébé. J'ai aussi l'impression que les gens me jugent et pensent que je ne suis peut-être pas très gentil parce que je ne m'intéressais pas au bébé. Je ne veux pas que mes collègues pensent que je déteste les bébés. Quelqu'un a-t-il des conseils à donner sur la façon de réagir lorsqu'un bébé se présente au travail et que je ne suis pas une personne qui aime les bébés ? Dois-je simplement faire plus d'efforts pour interagir avec le parent et le bébé, ou existe-t-il un moyen de me retirer de ces interactions qui ne me fera pas paraître impoli ou bizarre ?

PS Je comprends en quelque sorte ce que mes collègues ressentent lorsqu'un bébé se présente, car c'est ce que je ressens si un chien se présente. J'arrête tout ce que je fais pour jouer avec le chien, et je suis toujours heureux quand un chien se présente au travail. Mais je ne ressens pas cela pour les bébés.

Réponses [13]

54
2017-08-07 16:12:14 +0000

Je viens d'avoir une idée assez intéressante pour vous.

Traitez simplement le bébé comme s'il s'agissait de n'importe quel autre être humain que votre collègue a amené au travail.

"Bonjour, John/Suzie/Star-Lord, heureux de faire votre connaissance. "

Vous pouvez serrer leur petite main, si cela vous semble naturel.

Si vous le dites avec un sourire, alors il est peu probable que cela offense quelqu'un, et même si tout le monde est dans la conversation "goo goo gah gah", peut-être qu'ils trouveront votre approche alternative amusante. Au minimum, vous paraîtrez capable d'interagir avec les enfants de vos collègues, et vous ne paraîtrez pas aussi distant. Dans le pire des cas, vous serez connu pour être le type bizarre qui parle aux bébés comme à des adultes, mais je ne crois pas avoir rencontré quelqu'un qui pense de cette façon.

54
52
2017-08-07 14:49:03 +0000

Il semble que vous ayez une entreprise très (re)productive !

Vous n'êtes pas du tout obligé d'avoir des interactions avec la progéniture d'un collègue de la manière que vous décrivez. Il y a aussi beaucoup de nouveaux parents qui rechigneraient à l'idée de faire passer leur nouveau-né au milieu de nombreuses fêtes.

Il est généralement courtois de se joindre au groupe, de sourire et de dire quelque chose comme "Aaw she's beautiful", de garder les mains derrière le dos si vous ne voulez pas tenir le nourrisson et de passer à autre chose.

Si vous comparez cela au fait d'amener un chien au travail, il se peut que certains collègues soient allergiques ou aient peur des chiens, vous ne vous attendez donc pas à ce qu'ils se joignent à un groupe de caresses. Ainsi, les personnes qui savent que vous êtes mal à l'aise en présence de bébés ne doivent pas s'attendre à ce que vous soyez aussi enthousiaste que ceux qui les adorent.

La méthode la plus simple est probablement de faire appel à une autre personne qui tient le bébé, de parler au parent, de lui sourire et de le féliciter pour son adorable bébé (même si vous ne le pensez pas) et de retourner à votre poste de travail. Le parent appréciera également l'attention que vous lui portez !

52
19
2017-08-07 15:28:38 +0000

Eh bien, vous n'êtes pas un bébé, et c'est tout à fait normal. Cela ne fait pas de vous une mauvaise personne en aucune façon. Je n'étais pas une personne à bébés et je n'aime toujours pas les bébés, sauf si je suis étroitement liée à eux (comme les miens ou mon neveu/nièce).

Le truc, c'est que vous n'avez pas besoin de faire des visages de bébé ou d'essayer de les faire rire ou même de devoir les porter. Si quelqu'un vous le demande, refusez simplement en disant que vous n'êtes pas un bébé. Cela ne devrait pas être gênant, vous ne vous sentez pas à l'aise avec eux et les bébés ont tendance à se sentir ainsi lorsqu'on les force à faire des grimaces à des étrangers qui n'aiment pas ça. N'ignorez pas la présence du bébé car elle est impolie et reconnaissez simplement qu'il est mignon et passez à la chose suivante.

Si cela peut vous aider, vous pouvez toujours interagir avec lui. Il faut parler aux bébés comme à une personne normale (il est en effet très important pour le bon développement de leurs capacités d'élocution qu'on leur parle correctement).

Et dans le cas où on vous donnerait un bébé à soigner sans autre discussion, restez calme. Les bébés aiment être confortables, secs, pas trop chauds, pas trop froids. S'il commence à pleurer, ne paniquez pas, maintenez-le juste serré contre vous, bercez-le lentement et attendez un peu. Et si jamais vous avez envie de le perdre, trouvez une maman.

19
11
2017-08-08 08:26:49 +0000

Je réponds à cela en regardant fixement mon babyphone, en pensant à la façon dont nous prévoyons de faire travailler mon petit dans 2 jours pendant quelques minutes...

Si vous êtes mal à l'aise en présence de bébés, je ne serais pas offensée si vous ne participiez pas. Pour être franc, je n'ai probablement pas amené le bébé pour vous voir de toute façon. Si j'ai fait l'effort d'amener mon bébé au travail, c'est probablement pour quelques personnes du bureau en particulier. C'est beaucoup de travail de faire sortir un bébé ! Et croyez-moi, une fois que le bébé sera au bureau et que les gens commenceront à se rassembler, nous nous dirons probablement dans notre tête : "Ok, comment puis-je faire une sortie socialement acceptable de cette folie ? Et rapidement ? !"

Je pense honnêtement qu'aucun parent ne serait offensé si vous gardiez vos distances. Et si vous avez peur de les offenser, commencez simplement à éternuer et à vous essuyer le nez. Nous garderons une bonne distance de 3 mètres avec toi ! LOL !

11
4
2017-10-16 19:10:39 +0000

J'avais une réaction comme la vôtre. J'expliquais que je n'aimais pas les bébés, etc. Le bébé est resté tout aussi populaire ; ma popularité a décliné.

Avec l'âge, j'ai réalisé que mes remarques échouaient à ce merveilleux test de "Faut-il le dire ? Est-ce que cela doit être dit maintenant ? Je suis encore terriblement mal à l'aise avec les tout nouveaux bébés, mais j'ai trouvé une solution. Maintenant, je me concentre sur le parent et je pose des questions ouvertes comme "À qui ressemble le plus le bébé ? Les grands-parents ont-ils déjà visité/fait Skype avec vous ?". Les parents apprécient l'attention directe et se réjouissent de leur accomplissement significatif.

Si je reçois cette invitation (parfois répétée avec force !) à tenir le bébé dans mes bras, je dirai que je me sens un peu mal, ou que j'aime regarder le parent et l'enfant, et je proposerai de photographier les deux ensemble. Si vous restez engagé tout en faisant avancer l'interaction, personne ne le remarquera.

4
4
2017-08-08 13:27:56 +0000

Il est tout à fait normal de ne pas faire de bruits de roucoulement ou de visages stupides ou quoi que ce soit d'autre. Souvenez-vous juste de deux choses :

  1. Le parent amène probablement le bébé au bureau, soit par manque de problèmes de baby-sitting, soit, si le collègue est une femme, parce que le bébé a besoin de manger. Alors comprenez et essayez d'être empathique à leurs besoins.

Une autre affiche disait que c'était un choix. C'est possible, mais le choix peut être d'avoir une famille et de garder son emploi. Donc, le moindre des maux.

  1. Les bébés sont des personnes et toutes les personnes méritent le respect. Mais le respect ne signifie pas que vous devez jouer à des jeux.

Personnellement, je suis devenue bien meilleure avec les bébés une fois que j'ai eu le mien (et quand je vois un chien dans le bureau, j'ai peur de me faire mordre).

Vous n'avez absolument pas besoin de jouer avec le bébé. Essayez simplement d'être respectueux.

4
1
2017-08-09 14:48:03 +0000

Vous vous sentez donc mal à l'aise en présence de bébés, les parents détectent ce malaise et ne s'attendent donc pas à ce que vous interagissiez avec le bébé.

En bref, vous ne voulez pas interagir avec les bébés, et personne ne s'attend à ce que vous le fassiez, alors où est le problème exactement ?

En tant que parent, j'ai observé ce comportement chez certaines personnes, et c'est tout à fait normal. La dernière chose que je voudrais faire, c'est attendre de quelqu'un qui n'aime pas les bébés qu'il feigne l'intérêt pour sauver les apparences. Remarquez que ce n'est pas tant par courtoisie envers vous, mais surtout par respect pour mon enfant.

Rien ne me mettrait plus mal à l'aise qu'une personne qui n'aime pas les enfants, d'être en interaction avec mon enfant.

Donc, en gros, vous rendez service à tout le monde en gardant vos distances. Vous n'avez pas besoin de vous sentir mal à l'aise.

Les parents sont très intuitifs lorsqu'il s'agit des personnes qui entourent leurs enfants. Ils peuvent voir immédiatement si quelqu'un n'aime pas les enfants, et ils passeront naturellement à autre chose

Continuez simplement à regarder votre écran (ou ce que vous faites), ignorez la moindre perturbation et continuez votre journée.

1
1
2017-08-07 15:53:44 +0000

Il peut être insensible de la part des parents de s'attendre à ce que tout le monde roucoule pour leur bébé.

Pour ce qu'ils en savent, vous avez peut-être perdu un frère ou une sœur/un enfant et le fait d'être près d'un nouveau-né vous rappelle des souvenirs très malheureux. Il se peut aussi que vous n'ayez pas l'habitude de tenir les bébés dans vos bras et que vous ayez peur de les laisser tomber.

Quelle que soit la raison, ne vous sentez pas obligé de refouler vos vrais sentiments juste pour faire plaisir aux parents. Vous pouvez toujours vous excuser en disant que vous avez un délai à respecter ; après tout, vous êtes payé pour être au travail pour faire du travail, pas pour câliner des bébés.

1
0
2017-08-10 08:15:55 +0000

C'est hilarant ! Si vous ne voulez pas interagir avec le bébé, très bien ! Si vous vous sentez aliénée, etc., c'est un autre problème, probablement différent de celui de ne pas vouloir interagir avec le bébé, bien que vous le viviez en relation avec lui.

Moi non plus, je ne veux pas vraiment interagir avec eux, parce que je sens que je pourrais casser quelque chose. En fin de compte, je ne sais pas comment les gérer correctement. J'ai également lu un article sur le fait de laisser les bébés se reposer la plupart du temps, au lieu de les faire passer. C'est peut-être la "meilleure" chose à faire.

0
0
2017-08-09 07:58:33 +0000

Parler ouvertement de vos sentiments devrait être votre solution numéro un dans chaque situation car :

  • vous savez déjà quoi dire

  • la racine du problème est mise sur la table : les sentiments. Comme il ne s'agit pas de la personne, il n'y a pas lieu de s'inquiéter si elle se sent insultée

  • l'honnêteté et l'empathie invoquent l'honnêteté et l'empathie

Quelque chose se passe comme ça :

Bonjour, je veux juste dire que même si je n'aime pas les bébés, je ne les déteste pas. En fait, je sais ce que ressentent les autres parce que j'aime les chiens. Je veux en parler ouvertement parce que je ne veux pas me sentir gênée et aliénée par ce comportement. Veuillez noter que cela n'a rien à voir avec vous, votre enfant, vous apportez ceux de votre enfant au bureau, et tout le monde qui parle avec eux. Je veux juste que nous soyons tous les deux soulagés, pas gênés par cette situation.

0
0
2017-09-28 18:44:51 +0000

Je suis à l'opposé... J'aime les bébés et je veux me fondre dans un tas de gluant sur le sol pour eux. Cependant, je suis aussi occupée et je n'ai pas toujours le temps d'écarter subtilement les gens de mon chemin et de me rendre au bambino.

Donc... Si ma collègue amène son bébé près de mon bureau et que je ne suis pas dans la zone des bébés, j'ai eu beaucoup de succès rien qu'en faisant ça :

  • Sourire aux parents et au bébé

  • Se concentrer sur le bébé. Dites "Jeune monsieur [ou mademoiselle, cela dépend du bébé], vous êtes en retard. J'ai besoin de vous par terre, tout de suite !"

  • Souriez à nouveau, retournez au travail

0
-1
2017-08-08 13:49:46 +0000

Pourquoi vous sentez-vous obligé de faire des grimaces ou de dire des bêtises ? Si vous n'aimez pas les bébés, n'interagissez pas avec eux. Je ne comprends pas quel est le problème. Avant, je n'en aimais pas un et maintenant j'en ai deux. J'aime le mien en morceaux, mais ce n'est pas moi qui vais devenir goo goo gaga de chaque bébé que je vois. Ce n'est pas que je ne les aime pas. Parfois, je n'ai tout simplement pas envie de le faire. Quand j'emmène mon bébé quelque part, je ne m'attends pas à ce que tout le monde aille dans les collines avec mon bébé. J'apprécie les bons commentaires, mais si quelqu'un ne dit rien, c'est bien. Je ne m'en soucie pas vraiment. Je suis là pour m'occuper des affaires et je préfère le faire et partir.

-1
-3
2017-08-07 18:57:46 +0000

Je pense qu'il est parfaitement normal de saluer le bébé comme n'importe quelle autre personne, en lui disant simplement "Bonjour" d'une voix normale. Lorsqu'il est présenté, il suffit de sourire et de dire "Bonjour". Si votre lieu de travail vous pousse à interagir avec les bébés de vos collègues d'une manière qui ne vous convient pas, c'est un autre problème. Tant que l'interaction avec les bébés n'est pas un aspect défini de votre travail, vous ne devriez pas avoir à vous inquiéter.

-3

Questions connexes