Les relations interpersonnelles
2017-12-06 16:18:00 +0000 2017-12-06 16:18:00 +0000
48

Comment répondre à quelqu'un qui répond "Oui" à la question "Quelqu'un veut-il le dernier [article] ?"

Aujourd'hui, au travail, nous avions un plateau de beignets, mon collègue a appelé au bureau, "Je vais prendre le dernier, à moins que quelqu'un d'autre ne le veuille". À ce moment-là, j'ai réalisé que je ne pense pas avoir jamais entendu quelqu'un répondre en disant qu'il aimerait la dernière chose et aucun de mes collègues non plus, ce qui m'a rendu curieux de savoir comment vous alliez répondre à cela.

Au Royaume-Uni, il est assez courant de poser des questions comme :

  • "Quelqu'un veut-il la dernière chose ?"
  • "Je vais manger la dernière chose, à moins que quelqu'un n'en veuille ?"
  • "Quelqu'un veut-il la dernière chose ? Ces questions sont une façon courante de déclarer aux gens que vous aimeriez, en fait, la dernière chose que vous offrez aux autres. Il est donc un peu étrange que quelqu'un réponde "Oui". Je ne sais pas comment répondre quand quelqu'un ferait cela.

**Si je posais une question comme celles ci-dessus, et que quelqu'un disait qu'il voulait la dernière chose, quelle serait la meilleure façon de répondre ?

Réponses [4]

28
2017-12-06 16:27:11 +0000

Une fois que vous l'avez offert à quelqu'un d'autre, vous êtes pratiquement obligé de dire "voilà" et de lui donner le dernier article. Vous n'avez vraiment pas le droit d'être offensé ou de vous sentir justifié de reprendre l'offre - ce serait simplement dire quelque chose pour paraître généreux alors que vous n'avez aucune intention de l'être. C'est égoïste.

Une meilleure solution, si vous désirez vraiment le dernier article mais que vous voulez aussi être poli, est de demander si quelqu'un veut le partager avec vous. Si une ou plusieurs personnes veulent participer, divisez-le aussi équitablement que possible.

Si vous le voulez vraiment et que vous ne voulez pas être impoli, prenez-le, mais c'est impoli, sauf si le dernier article est resté là pendant un certain temps - il est clair que tous les autres ont fini ou ont eu l'occasion de faire leur première portion.

28
15
2017-12-06 20:38:45 +0000

Comme Snow l'a souligné dans sa réponse, la réponse est assez simple : vous leur donnez. Puisque vous l'avez proposé, c'est la réponse polie. Il n'est pas juste d'en vouloir à quelqu'un de supposer qu'une offre que vous avez faite est authentique (à moins que votre culture, comme certaines, n'exige une offre et un refus ultérieur).

À l'avenir, vous pourriez envisager de n'offrir que ce que vous accepteriez si quelqu'un acceptait votre offre. Par exemple, si vous êtes d'accord pour partager, mais que vous voulez vraiment en avoir au moins une partie, vous pourriez dire Ou, si vous voulez vraiment, vraiment tout partager, mais que vous ne voulez pas simplement le prendre, vous pourriez sourire et dire : "Quelqu'un veut se battre avec moi pour le dernier ?", ce qui permettrait à quelqu'un de dire qu'il n'en a pas encore eu un et qu'il l'aimerait. Cela permettra de mieux faire comprendre votre intention réelle,

15
1
2017-12-09 00:56:49 +0000

Si vous offrez à quelqu'un la dernière chose et qu'il dit oui, alors donnez-la-lui ou (si vous en vouliez) dites "Très bien, je vais la partager avec vous" ou "Ok, ça vous dérange si on la partage ? Si la personne a l'audace de dire "Non, je veux tout", donnez-la-lui et n'oubliez pas de mieux formuler votre question à l'avenir. Une meilleure façon de formuler la question peut être la suivante :

Si vous trouvez le dernier beignet (ou autre) dans une assiette et que vous en voulez vraiment une partie, il vaut peut-être mieux demander : "Quelqu'un veut-il la moitié d'un beignet ? Si quelqu'un répond oui, coupez-le en deux et donnez-le-lui tout en gardant l'autre moitié pour vous. Si personne n'en veut, vous obtenez le beignet entier. De cette façon, vous pouvez être courtois en offrant la dernière partie de la nourriture, sans perdre l'occasion d'en manger une partie. Gagnant-gagnant dans mon livre ! :)

1
1
2017-12-08 16:17:37 +0000

Si je pose une question comme celles qui précèdent et que quelqu'un me dit qu'il veut la dernière chose, quelle est la meilleure façon de répondre ?

La règle ici est la suivante :

Si vous voulez la chose, mais que vous la donneriez volontiers à quelqu'un d'autre s'il la demandait, alors vous demandez de manière préventive si quelqu'un d'autre la voudrait. Si quelqu'un dit "oui", "je le ferais", "s'il vous plaît" ou fait connaître son désir de la même façon, vous le lui donnez.

Si vous voulez la chose, mais ne voudriez pas la donner à quelqu'un d'autre s'il le demandait, alors vous ne posez pas la question. Il suffit de prendre l'objet et d'avancer dans la vie.

Ainsi, le pouvoir est entre vos mains dès le début. Vous ne demandez pas en premier lieu si vous n'avez pas déjà décidé de le donner. Si vous le demandez, vous devez y donner suite et le donner si quelqu'un s'exprime.

1

Questions connexes