Les relations interpersonnelles
2017-11-11 01:19:41 +0000 2017-11-11 01:19:41 +0000
6

Un ami m'a bloqué, maintenant je veux me racheter

j'ai eu tort à une personne via la messagerie instantanée. Elle m'a bloqué sur les médias sociaux.

Deux mois se sont écoulés, j'ai fait un examen de conscience, et ça me manque de lui parler.

J'ai son numéro de téléphone. Je pourrais l'appeler, mais j'ai l'impression que le blocage est une limite qui me dit que je dois rester à l'écart.

Je vis aux États-Unis.

Est-il approprié d'entrer en contact avec elle ?

Réponses [3]

7
2017-11-11 02:38:33 +0000

Je pense que vouloir se reconnecter est approprié, mais il faut laisser à son amie la possibilité de refuser ses avances si elle le souhaite. Les SMS ou les e-mails sont donc préférables aux appels, car elle peut facilement refuser de reconnaître le contact. Si vous la contactez (quelle que soit la méthode utilisée), les deux points les plus importants que vous devez faire sont vous reconnaissez que vous avez eu tort de la traiter comme vous l'avez fait, et ce que vous faites pour éviter de la traiter à nouveau de cette façon.

7
7
2017-11-11 17:03:52 +0000

Des excuses sont une bonne chose. Mais je pense que beaucoup de gens ne pensent pas vraiment à la façon de le faire. Pour le bien des autres lecteurs ici présents, je vais décrire le processus.

  1. Approchez-le avec humilité.
  2. Dites "J'ai fait ça. J'ai eu tort"
  3. Reconnaissez que vous et vos actions ont fait du mal à la personne.
  4. Dites "Je suis désolé" et pensez-le.
  5. Permettez à la personne de répondre et si elle ne le fait pas dans les quelques secondes qui suivent, éloignez-vous gracieusement. Elle peut avoir besoin de temps pour traiter vos excuses. Il peut être approprié d'ajouter "Merci de m'avoir écouté" (et de le penser).

N'EXPLIQUEZ PAS pourquoi vous avez fait ce que vous avez fait. Ne dites pas "Je suis désolé..." ou ne vous excusez pas pour eux. N'attribuez pas la responsabilité à une autre personne, circonstance, lieu, chose, être mystique, quoi que ce soit. Tu l'as fait, avoue le maintenant comme un adulte.

Tu n'as pas besoin de te battre ou de faire quelque chose de stupide mais tu dois être sincère. Le faire en personne est plus difficile mais c'est aussi plus personnel et plus efficace que par e-mail, texte, lettre, etc.

7
-2
2017-11-11 03:05:02 +0000

Bien que je ne sois pas originaire des États-Unis, j'ai une petite idée de la culture américaine, y étant resté quelques années.

Il y a un an ou deux, j'ai fait une erreur similaire. J'avais une amie très proche, et je lui ai refilé mon bagage émotionnel, tout comme vous... De plus, je l'ai même snobée lorsqu'elle essayait de m'aider à m'en remettre.

Elle s'est mise en colère, a cessé de me parler, m'a bloqué sur les médias sociaux, etc. Un beau jour, j'ai décidé de me racheter (encore une fois, tout comme toi !). Mais je n'avais pas Interpersonal.SE à l'époque... J'ai essayé beaucoup de choses, certaines ont fonctionné, d'autres pas. Au début, j'ai demandé à une de nos amies communes de lui parler en premier, pour que je sache au moins si elle voudrait me parler... (Ça s'est très mal passé, ne pensez même pas à faire ça...). Je vous suggère d'envoyer un e-mail ou un message d'excuse la toute première fois que vous essayez de vous reconnecter, s'il n'y a aucun moyen pour vous deux de vous rencontrer en personne. Pour moi, c'est arrivé à l'école, donc il n'y avait pas de problème pour la rencontrer.

Un jour plus tard, je suis allé la voir moi-même, et j'ai essayé d'attirer son attention. Elle m'a regardé dans les yeux et m'a traité d'idiot devant tout le monde. Ce jour-là, j'étais aussi très en colère contre elle. J'ai pensé qu'il ne servait plus à rien d'aller la voir et de lui présenter des excuses, et comme il n'y avait pas d'amour perdu entre nous (au sens figuré), il n'y avait aucune raison pour qu'elle me pardonne.

Bien que j'aie pensé et ressenti cela, mon esprit avait ses propres plans... Je boudais tout le temps, et je me sentais déprimé, parce qu'au fond de ma tête, je savais que j'étais responsable de tout ce gâchis, et c'était complètement faux de ma part d'être allé me comporter comme je l'avais fait avec mon ami proche.

Quand ma mère m'a demandé pourquoi je me sentais déprimé, je lui ai raconté toute l'histoire... Elle m'a dit d'essayer de m'excuser à nouveau, avec juste un mot, plutôt que de le lui dire directement, car elle ne voulait pas me parler.

J'ai écrit un mot d'excuse, qui était quelque chose comme : "Je suis vraiment un connard... Je n'aurais jamais dû te parler comme ça. Je me suis rendu compte de mon erreur maintenant, et si tu peux pardonner à ce pauvre con que je suis, je suis prêt à redevenir ami"... Je le lui ai remis un jour qu'elle me dépassait. Je lui ai donné, et je lui ai souri une fois, avant de partir...

Le lendemain, j'ai reçu un message de sa part, disant "Pardonné... Et puis quoi encore, imbécile ? ;)".

Maintenant, ce que je vous suggère, c'est d'aller d'abord parler directement à votre amie, ou si ce n'est pas possible, appelez-la d'abord, ne lui envoyez pas de note/email immédiatement. Le fait qu'elle vous traite d'idiot, ou autre, est une partie importante du processus. De préférence, ne vous mettez pas en colère contre elle, parce que c'est en fait son tour maintenant, après que votre bagage émotionnel ait trouvé son chemin. Vous devriez vous excuser auprès d'elle dès la première fois que vous lui parlez, que ce soit en personne ou non. Si les choses ne marchent pas, si votre amie n'est pas aussi compréhensive que la mienne, ce sera peut-être la dernière fois que vous lui parlerez, mais vous pouvez au moins dire que vous avez essayé. Il n'y a rien de mal à essayer de la contacter, mais si elle n'aime pas ça, vous ne devez pas pousser plus loin.

-2

Questions connexes