Les relations interpersonnelles
2017-09-08 13:31:46 +0000 2017-09-08 13:31:46 +0000
58

Quelle est la façon la plus respectueuse de répondre à une invitation à un cercle de prière ou à une autre activité religieuse à laquelle je ne crois pas ?

Je vis dans une région des États-Unis où les chrétiens sont en forte majorité.

Je me retrouve fréquemment dans des situations sociales où l'on demande à tout le monde de se joindre à la prière. Je ne suis ni religieux, ni chrétien, et les prières sont invariablement explicitement chrétiennes.

Comme nous l'avons vu dans cette question , je suis d'accord pour rester poliment silencieux et immobile pendant la prière. Ce que cette question ne couvre pas, cependant, c'est à quel point est-il respectueux pour moi de participer ou de ne pas participer ?

Les événements impliquent parfois la famille et la famille élargie. D'autres fois, les événements ne sont pas du tout liés à la famille, mais à des personnes qui se connaissent en tant qu'amis ou collègues de travail (mais généralement, la rencontre sociale se déroule en dehors du contexte du travail).

Je n'aime pas discuter de mes croyances, parce que j'ai vu beaucoup plus d'hostilité, d'intolérance et de sectarisme basés sur le fait que les gens ne sont pas chrétiens que dans d'autres régions où j'ai vécu, y compris de la part de personnes que je considérais comme des amis et des membres de ma famille.

Certains de ces événements sont récurrents, donc je sais qu'il y aura une sorte de prière à l'avance. D'autres fois, je n'ai aucune idée que cela se produira avant que tout le monde soit appelé à se réunir.

Ce ne sont pas des événements où je m'attendrais normalement à une composante religieuse ; nous sommes généralement chez quelqu'un qui dîne, et non dans une église, ou lors d'un mariage ou d'une autre cérémonie.

La plupart du temps, ces événements comportent les éléments suivants :

  • L'organisateur appelle tout le monde à se rassembler
  • Tout le monde se tient la main avec la personne de chaque côté
  • Tout le monde baisse la tête
  • Tout le monde ( ?) ferme les yeux
  • L'organisateur dirige une prière. Parfois, il s'agit d'une prière commune qui est récitée à haute voix par tout le monde. Parfois, il s'agit d'une prière récitée uniquement par l'organisateur, mais quand elle se termine, tout le monde dit "Amen !" à voix haute.

Je veux être respectueux, mais pour moi, faire semblant de croire en leur religion serait irrespectueux.

Je tiens généralement la main des gens qui m'entourent (même si cela me met mal à l'aise), mais je ne sais pas si je dois baisser la tête, fermer les yeux ou dire "Amen ! J'ai l'impression que je ne devrais faire aucune de ces trois choses, puisque, d'après ce que je comprends, elles indiquent toutes le respect de Dieu et de Jésus, et je ne peux pas respecter quelque chose en quoi je ne crois pas.

Je veux respecter les gens autour de moi, cependant.

Je me sens également visible et mal à l'aise en ne participant pas pleinement (bien que je me sente bien plus mal à l'aise simplement en étant invité à participer).

Comment dois-je me comporter pour être le plus respectueux possible des personnes qui m'entourent ?

Réponses [12]

44
2017-09-08 14:01:23 +0000

Quelques questions :

  1. Ces personnes savent-elles que vous n'êtes pas une personne religieuse ?
  2. Leur avez-vous déjà dit ce que vous ressentez par rapport à toute cette épreuve ?
  3. Jusqu'où êtes-vous allé(e) ? Avez-vous fait les 9 mètres en entier ? (se tenir la main, fermer les yeux, dire Amen).

C'est une situation très ennuyeuse à vivre. Je suis un Indien et un Hindou. Je ne suis pas une personne religieuse, mais si quelqu'un me demandait dans quelle religion je suis né, je dirais l'hindouisme.

Je suis venu aux États-Unis, j'ai épousé un citoyen américain. Elle n'était pas croyante non plus, mais ses grands-parents l'étaient. Elle vient du sud, donc tout le monde est religieux dans une certaine mesure. À chaque repas de Thanksgiving, je me tenais là, les mains fermées, pendant que son grand-père disait les grâces. J'ai toujours participé et j'ai dit "Amen" à la fin. Ne vous méprenez pas, la grâce était toujours belle. Il s'agissait toujours d'être reconnaissant pour des choses réelles. La première fois que je suis allée à Thanksgiving (avant notre mariage), il m'a dit qu'il était reconnaissant que toutes les personnes du monde entier soient présentes dans cette maison à ce moment-là. J'ai pleuré un peu !

D'accord, vous n'êtes pas une personne religieuse. Je comprends que vous ayez envie de faire semblant de croire en leur religion, c'est irrespectueux. Mais d'après ce que j'ai vu, les personnes religieuses, les chrétiens en particulier, apprécient tout ce qui n'est pas une insulte à leur croyance. Je pense donc que participer à la prière ne serait pas du tout offensant pour eux. Même s'ils savent que vous n'êtes pas religieux. Ils apprécieraient.

Vous pourriez toujours jouer le jeu. Mais qu'en est-il du fait que vous vous sentiez mal à l'aise de le faire ? Êtes-vous à ce point mal à l'aise que vous ne pouvez pas rester là à vous tenir la main ? Si oui, honnêtement, je ne peux penser qu'à une seule chose. Je leur dirais directement. Je leur dirais que je ne souhaite pas participer et que je ne suis pas très religieux. S'ils sont vos chrétiens habituels, ils diraient simplement OK et continueraient à faire ce qu'ils font à chaque fois. S'ils sont extrêmement religieux (vous savez, le genre qui parle de Dieu et de Jésus à chaque fois qu'ils ont l'occasion de le faire dans une tentative désespérée de vous convertir ? Sans vouloir offenser personne), vous risquez de perdre un groupe d'amis.

Quoique, je vous suggère d'agir différemment de vos amis, de vos collègues et de votre famille.

  1. Amis: Selon votre degré de proximité avec eux, soyez quelque part entre la subtilité et la brutalité de l'honnêteté. S'il s'agit de vrais amis proches, ils ne seront pas complètement offensés par cela. Après tout, c'est ce que vous croyez.
  2. Collaborateurs: On attend de vous un certain niveau de professionnalisme. De tout le monde. Les actes religieux avec un groupe sur un lieu de travail ne sont pas, à mon avis, trop professionnels. Mais selon l'endroit où vous vivez, cela pourrait être la norme. La société pour laquelle je travaille est très religieuse. Mon patron est religieux. Personne ne parle de religion au travail. C'est là que la ligne est tracée. Vous pouvez donc être direct et professionnel avec eux aussi. La prochaine fois que vous êtes invité, dites-leur : "Oh, je suis désolé, c'est bon si je ne participe pas aujourd'hui ? Ils sauront pourquoi vous dites cela. S'ils ne disent pas la même chose demain. Ils devront bien l'obtenir à un moment donné.
  3. Family: Suck it up ! :) Je ne ferais rien qui puisse offenser la famille. La mienne ou celle de ma femme. Pour une famille religieuse comme celle-là, il y a beaucoup d'émotions et de sentiments en jeu. Vous ne voulez pas qu'ils soient blessés.

J'espère que ça vous aidera.

44
17
2017-09-08 14:18:18 +0000

Je suis un chrétien. Je prie dans les lieux publics. Mais je sais ce que vous ressentez.

Je vis à peu près dans le même quartier que vous, mais on peut s'attendre à être pris dans cette situation de temps en temps n'importe où dans la ceinture biblique.

Je n'étais pas chrétien quand j'ai emménagé ici, et j'ai été pris dans ces absurdités tout comme vous l'étiez, et je me suis senti non seulement mal à l'aise, mais aussi mis à l'aise. (Je ne suis pas aussi gentil que vous.)

Vous demandez :

dans quelle mesure il est respectueux pour moi de participer ou de ne pas participer ?

Il est parfaitement respectueux de ne pas participer. Le simple fait de garder le silence est poli et compréhensif. Nous comprenons (ou devrions comprendre) que tout le monde ne partage pas nos convictions.

Vous n'avez pas besoin de vous tenir la main. (Je ne l'ai pas fait.) Si vous êtes debout, reculez juste pour que les deux personnes qui sont de chaque côté de vous puissent remplir l'espace et se tenir la main.

Si vous êtes assis, et que vous recevez un regard interrogateur de la part de ceux qui sont de chaque côté de vous, souriez simplement de votre sourire le plus innocent et 1. pointez votre nez ou votre gorge en insinuant que vous ne voulez pas qu'ils tombent malades ou 2. toujours en souriant, secouez juste un peu la tête en disant "non", comme si vous refusiez poliment une bonne bière fraîche alors qu'il y a une conversation que vous ne voulez pas interrompre verbalement.

Je ne sais pas si je dois baisser la tête, fermer les yeux ou dire "Amen !"

Pas besoin de faire ces choses. Mais je dirais un amen! enthousiaste avant d'être chrétien parce que j'étais tellement soulagé que ce soit fini.

Comment dois-je me comporter pour être le plus respectueux possible des gens qui m'entourent ?

Vous êtes déjà très respectueux. Vous pouvez certainement vous en tirer avec beaucoup moins et ne pas vous aliéner tout le monde. Mais il y a toujours quelqu'un dans une foule qui s'offusquera de rien. Comment gérer cette personne est une question différente.

Peu de temps après être devenu chrétien, je suis allé en Afrique dans le cadre d'une mission médicale. Je n'étais pas un missionnaire, ni, vraiment, un bon ambassadeur de la foi. Lors d'un grand rassemblement, on m'a demandé de diriger le groupe dans la prière. J'étais trop choqué et gêné pour dire quoi que ce soit ! Ils ont tous attendu là en se tenant la main pendant que je paniquais. Finalement, quelqu'un d'autre a pris la tête du groupe et a commencé à prier. Personne n'en a parlé, et je n'ai pas été traité différemment par la suite. Je pense qu'ils ont compris.

17
14
2017-09-08 13:49:26 +0000

Si vous êtes notamment invité à participer à une séance de prière à laquelle vous ne souhaitez pas assister, vous pouvez vous en abstenir, sans vous sentir obligé. Et si on vous demande une raison, soyez honnête,

Je ne suis pas chrétien, mais merci de m'avoir invité.

Il n'est pas nécessaire de faire semblant de croire, et dans certains cas, cela pourrait être offensant.

Voici mon expérience en Inde :

Je ne suis pas chrétien moi-même, mais j'avais assisté au mariage d'un ami chrétien en Inde. Une partie de la cérémonie était une séance de prière chrétienne que je ne connais pas. J'étais l'un des rares non-chrétiens présents. Au lieu de sortir comme un pouce endolori, je me suis conformé à leurs procédures parce que cela ne semblait pas me déranger beaucoup.

Pendant le discours du prêtre ( ?), il a demandé à tout le monde de se lever, de se tenir les mains et de se tourner vers le côté droit. Il a récité quelques versets, je crois. Et tout le monde suivait avec Amen. J'ai fait la plupart des choses pour éviter d'être remarqué, et j'ai dit Amen en supposant que c'est tout ce qu'il y a de bon à demander dans la prière.

Donc, plus tard, quand j'assistais à de tels mariages, je suivais avec ça ou j'évitais cette partie en sortant de la salle pour prendre l'air en emmenant avec moi quelques amis non chrétiens bien avant le début du discours.

Je suis sûr que personne ne s'est senti mal à l'aise à l'idée que nous suivions leur cérémonie, et aussi que personne n'a été offensé par le fait que nous quittions tranquillement la séance de prière.

J'ai un groupe d'amis très divers, de tous les horizons. Nous assistons à chaque programme de chaque ami en ignorant toutes les barrières religieuses. Je ne suis pas sûr que tout le monde en Inde le fasse. Je peux toujours dire que la plupart des Indiens sont comme mon groupe d'amis, multiculturels.

J'attends quelques commentaires pour savoir si cela est lié aux États-Unis, cependant.

Pour ma part, je trouve agréable de pouvoir participer à toutes sortes d'événements religieux. Nous célébrons ici Onam, l'Aïd, Noël, Diwali, etc. Tant que l'on n'impose pas ses croyances aux autres, tout va bien.

14
5
2017-09-08 23:58:49 +0000

Je ne suis pas chrétienne mais j'ai dû aller à l'église quand je n'en avais pas vraiment envie et j'ai dû participer à des prières comme celles que vous décrivez parce que les parents de mon petit ami étaient catholiques. Cela se passait généralement à l'occasion de Thanksgiving et de Noël.

Votre dilemme semble être de respecter soit ceux qui sont religieux autour de vous, soit vous-même qui ne l'êtes pas.

Je veux être respectueux, mais pour moi, faire semblant de croire en leur religion serait irrespectueux. J'ai l'impression que je ne devrais faire aucune de ces trois choses, puisque, selon moi, elles indiquent toutes le respect de Dieu et de Jésus, et je ne peux pas respecter quelque chose en quoi je ne crois pas.

Je veux cependant respecter les gens qui m'entourent. Comment dois-je me comporter pour être le plus respectueux possible des gens qui m'entourent ?

Pour répondre à votre dernière question :

En participant à la prière comme vous l'avez fait, sans trop y penser.

Mais à quel point êtes-vous strict sur votre non-croyance ?

Personne ne m'avait forcé à participer quand je l'ai fait. Tout ce que j'ai fait, c'est me tenir la main et attendre que ça se termine. Je n'ai pas baissé la tête ni dit quoi que ce soit. Mais cela ne me dérangeait pas et vous savez pourquoi ? Parce que **je savais pourquoi je le faisais. Je ne le faisais pas parce que j'y croyais, je le faisais par respect pour ceux qui m'entouraient et qui comptaient pour moi et dont je ne voulais pas blesser les sentiments à l'époque. Je me sentais inoffensif de me tenir la main et de rester tranquille pendant une minute. J'avais l'impression que j'en ferais tout un plat si je leur disais que je ne participerais pas parce que c'est contre mes croyances ou mes non-croyances. J'avais le choix, j'aurais pu l'utiliser mais j'ai choisi de ne pas le faire. Et si je l'avais utilisée, j'aurais très probablement dû faire face à des questions, des critiques et un sentiment temporaire d'aliénation et d'isolement. Ai-je voulu expliquer pourquoi je ne participerai pas ? Non. Aurais-je pu en parler une autre fois ? C'est possible. Je l'ai fait avec des parents très proches.

Ma participation n'a eu aucun effet sur moi par la suite. Je me suis sentie bien dans ma peau parce que je savais pourquoi je l'avais fait. Pour minimiser les dégâts. Je n'y croyais toujours pas. Aucun dommage.

5
5
2017-09-08 18:08:28 +0000

Je n'aime pas discuter de mes croyances, parce que j'ai vu [...] de l'hostilité, de l'intolérance et du sectarisme [...]

[...]

Je me sens également visible et mal à l'aise en ne participant pas pleinement (bien que je me sente beaucoup plus mal à l'aise simplement en étant invité à participer).

Play Along

Cela peut sembler peu sincère, mais jouer le jeu vous évitera de vous sentir visible et de devoir discuter de vos croyances.

Oui, cela peut sembler irrespectueux, mais le respect va dans les deux sens. S'ils ne vous respectent pas assez pour respecter vos croyances, je ne vois aucune raison de leur montrer le respect de ne pas faire semblant lors de leur cérémonie religieuse. Apparemment, ce qu'ils veulent (comme le montrent leurs actes, tels que vous les décrivez), c'est que tout le monde joue le jeu et fasse ce qu'il faut.

Si cela vous dérange, considérez que vous jouez le jeu avec Virginia qui croit encore au Père Noël. Si elle vous reproche de ne pas avoir sorti du lait et des biscuits pour le Père Noël, il est plus facile de les sortir, puis d'avoir une discussion sans fin à ce sujet.

De plus, même si vous avez l'impression de ne pas respecter leur religion, souvenez-vous que vous respectez leur désir d'avoir un sens de la communauté.

5
5
2017-09-08 16:43:32 +0000

Je suis un chrétien. La plupart de ma communauté est composée de musulmans.

Dans mon autre communauté, il y avait une majorité de chrétiens, avec peu de musulmans.

Une chose que j'ai remarquée, c'est que les deux se respectent mutuellement en matière de religion. Chaque fois qu'ils sont minoritaires, et qu'une sorte de prière a lieu, ils se taisent. C'est aussi respectueux que possible.

Cependant, en Indonésie, les gens commencent à diriger la prière avec la déclaration

Prions selon notre religion et notre croyance (10 sec de silence)

afin que personne ne se sente exclu.

tl;dr : Ne vous inquiétez pas. Garder le silence tout au long de la prière elle-même est une preuve suffisante de respect. Vous n'avez même pas besoin de fermer les yeux. Si vous êtes religieux, vous pouvez prier en silence en fonction de votre religion. Si vous n'êtes pas religieux, restez juste silencieux.

5
4
2017-09-08 19:54:28 +0000

Pour répondre à la question : Comment refuser respectueusement ?

Faites-le tourner à leur compréhension, et ne participez pas. S'asseoir dans une chapelle alors que tout le monde est debout et assis et se tient la main, etc. Asseyez-vous. Tout le monde veut prier ? Ne faites rien. (Il serait respectueux de croiser les mains sur vos genoux ou devant vous et de continuer à s'asseoir ou à se tenir debout en silence).

Dans la grande majorité des cas, vous devriez pouvoir rester sans attirer trop d'attention ou être irrespectueux. La plupart des gens peuvent accepter cela, même s'ils n'aiment pas ça. Dans les cas où vous pensez que ce serait perturbateur, excusez-vous d'aller vous mettre sur le côté/dans le dos/à l'extérieur.

Pour la rotation, pensez à des moyens de l'expliquer de manière à exprimer une compréhension respectueuse et un refus délibéré :

"Je suis heureux pour la mariée/le marié/le couple/mes amis, mais je ne me sens pas à l'aise de m'engager dans ce genre d'activité quand je ne sais pas si j'y crois."

ou

"Je ne souhaite pas me démarquer, mais je tiens absolument à ne pas me tromper en participant. Je suis toujours là parce que j'aime mes amis et que je souhaite les soutenir".

Pour la préoccupation concernant les réactions de colère/agitation, rappelez-vous, faites-en part à leur compréhension.

"Je suis désolé, mais je ne veux pas offenser Dieu en agissant comme si je croyais."

et

"Désolé, je suppose que je ne sais toujours pas si je peux croire. Vous devrez me donner un peu de temps."

Ces réponses montrent clairement que

  1. Votre croyance fait partie de la question
  2. Vous n'essayez pas d'être irrespectueux
  3. Vous vous souciez de vos amis
  4. Ce n'est pas le meilleur moment pour essayer de vous convaincre

Ce dernier point pourrait avoir besoin d'être répété si les gens vous pressent.

"Je suis désolé, mais je suis vraiment mal à l'aise avec [votre] religion en ce moment. Je suppose que j'ai juste besoin de beaucoup de temps pour y réfléchir. Mais merci de vous en soucier."

ou même

"Je suis sûr que Dieu a un plan pour moi. Peut-être qu'un jour je le découvrirai."

Ce ne sont que des suggestions. Réfléchissez à la façon dont vous voulez les formuler pour qu'elles correspondent à la compréhension des autres sans compromettre la vôtre.

4
2
2017-09-08 14:01:38 +0000

Les personnes qui prennent leur religion au sérieux sont sérieuses dans leurs activités religieuses. Je ne connais aucune religion qui considérerait comme une vertu le fait de feindre un intérêt ou une dévotion religieuse. Si vous êtes invité à participer à une activité religieuse, cela indique normalement qu'ils pensent ou supposent que vous partagez leurs convictions religieuses. Si ce n'est pas le cas, il ne devrait y avoir aucun mal à dire simplement "Désolé, je ne suis pas religieux" ou "Désolé, je ne crois pas à la prière" ou autre chose du même genre.

2
1
2017-09-09 11:22:43 +0000

J'ai un peu d'expérience dans ce domaine. Je pense qu'il y a un facteur clé majeur.

Les groupes dans lesquels cela se produit connaissent-ils votre préférence en la matière ? Par exemple, réalisent-ils que vous êtes un non-croyant dans leur christianisme ?

S'ils ne sont pas conscients que vous êtes culturellement éloigné de ce rituel, alors je suis certain qu'ils ne veulent rien dire de mal en vous invitant à participer. Si vous souhaitez qu'ils ne se rendent pas compte à quel point vous êtes éloigné de ce rituel, alors mon propos s'arrête ici. Vous devrez décider vous-même dans quelle mesure vous voulez vous intégrer.

Pour parler de ma propre expérience, j'ai été un non-croyant caché pendant 6 mois avant de trouver mon équilibre pour le faire savoir à ma famille. Pendant la période où je souhaitais rester enfermé, je participais à des prières, mais seulement dans un effort très symbolique. Après avoir pris confiance dans mes croyances et mes non-croyances à l'époque et avoir enfin laissé la vérité s'ouvrir à mes proches, les choses ont changé. Ils m'invitent toujours à participer aux prières et autres, mais ma position leur étant clairement communiquée, j'ai des limites et des lignes claires. La politesse est évidemment la clé. Refusez poliment de participer quand vous ne voulez pas participer, mais si on vous met davantage sous pression, alors restez poliment en affirmant que vous ne participerez pas. Vous ne devez d'explication à personne, vous pouvez dire que c'est pour des raisons personnelles. Si vous maintenez une interaction amicale, légère et polie, mais suffisamment affirmée, la plupart des gens vous laisseront partir. Si vous respectez le droit des autres à participer comme ils l'entendent, tout le monde en sort généralement heureux. Au fil du temps, il devient normal pour tout le monde que vous ne participiez pas à ces secondes ou minutes de rituel. Cela deviendra normal, il sera plus facile de tenir vos lignes et ce sera moins gênant avec le temps, à mesure que les gens s'adapteront. La confiance est un énorme (lire : méga-huge) signal non verbal dans l'interaction sociale. Il suffit d'avoir confiance en soi pour savoir si l'on veut participer ou non, mais aussi pour se faciliter la vie et celle des autres.

1
1
2017-09-08 14:17:46 +0000

Dans certains cas, vous savez qu'il y aura une prière commune, mais il n'est pas possible/acceptable de refuser une invitation. Il peut s'agir, par exemple, d'un enterrement ou d'un mariage.

J'essaie généralement de copier ce que font les autres. Sans connaître le texte de la prière ou avoir un lien quelconque avec elle, vous pouvez simplement garder le silence et réfléchir à la raison de la prière.

Selon le nombre de personnes présentes, vous pourriez être remarqué en train de ne pas participer. À moins que vous ne soyez interpellé à ce sujet, je n'attirerais pas l'attention sur ce point. Essayez simplement d'être le moins perturbateur possible. S'ils vous interpellent, vous pouvez répondre par "Je ne suis pas religieux, mais..." et changer le sujet en fonction de la raison de la prière, plutôt que de la partie religieuse de celle-ci.

1
1
2017-09-11 06:21:41 +0000

mais je ne sais pas si je dois m'incliner,

C'est pour montrer du respect, pour indiquer symboliquement que je m'incline devant Dieu. Si vous ne voyez pas de raison de montrer un tel respect à Dieu, alors je ne vois pas pourquoi vous devriez vous incliner ainsi.

Cela étant dit, je ne vous recommande pas de lever le nez (sans regarder également vers le ciel), ou toute autre sorte d'action irrespectueuse, si votre but n'est pas de communiquer un manque de respect.

fermer les yeux,

Pour autant que j'ai pu le déterminer, il s'agit plus d'une question de tradition que d'une position soutenue par la religion. Dans Jean 11:41 , le texte mentionne que "Jésus leva les yeux" avant de prier (juste avant un miracle). De plus, Jean 17 le premier verset décrit "Jésus" ... "levant ses yeux vers le ciel", priant.

ou dire "Amen !"

S'il vous plaît, ne le faites pas. Le mot "Amen" n'est pas entièrement compris par la plupart des gens qui le disent. (Ils pensent qu'il est juste destiné à quelque chose qui indique la fin d'une prière, peut-être comme "Adieu" à Dieu). Cependant, le mot est parfois prononcé lors d'un service religieux, indiquant un accord.

On m'a appris que le mot signifie "Je suis d'accord". D'après l'usage, je pense que d'autres formulations peuvent également avoir un sens, comme "D'accord", ou "C'est la vérité". C'est un mot affirmatif.

Donc, si vous n'êtes pas d'accord avec "Dieu, nous vous remercions...", alors il serait préférable de ne pas dire un tel mot, car le consensus commun serait que ce discours mensonger/malhonnête violerait l'un des dix commandements.

Ce ne sont pas des événements où je m'attendrais normalement à une composante religieuse ; nous sommes généralement chez quelqu'un qui dîne, et non pas dans une église, ou lors d'un mariage ou d'une autre cérémonie.

Il est bon de voir que les gens traitent la religion avec sérieux, plutôt que d'essayer de limiter son impact pour ne l'affecter qu'un seul jour par semaine (quand l'église se tient). Je ne vois pas très bien pourquoi on s'attendrait à ce que les personnes religieuses ne fassent pas de la religion une partie de leur vie.

Beaucoup de gens ont été élevés en "disant la grâce", c'est-à-dire en priant avant de manger. Je pense que cela peut être basé sur le texte religieux de Daniel 6:10 qui fait référence à la prière trois fois par jour, et que beaucoup de gens prennent trois repas par jour.

Cela semble assez normal. Par là, je dis simplement que je crois que beaucoup de gens font cela.

Je me tiens généralement la main avec les gens autour de moi (même si cela me met mal à l'aise)

J'ai vécu cela. Je crois qu'il s'agit plutôt de créer un sentiment d'unité entre les participants, et ce n'est pas une pratique qui a une signification spécifique fortement religieuse.

Je me sens également visible et mal à l'aise en ne participant pas pleinement (bien que je me sente bien plus mal à l'aise simplement en étant invité à participer).

D'une manière ou d'une autre, ma mère a fini par ne pas m'enseigner certaines prières d'enfance simples qui étaient connues des enfants de plusieurs autres ménages de son côté de la famille. Elles étaient récitées par des gens dont les yeux étaient grands ouverts, alors ils se rendaient compte que je ne disais pas les mots. Je n'ai jamais passé assez de temps avec eux pour apprendre complètement ces mots. J'ai simplement observé sans participer au discours, ce que je n'ai vraiment pas pu faire. Pour autant que je sache, personne n'a jamais exprimé/démontré/présenté de jugement contre mon comportement.

Je veux cependant respecter les gens qui m'entourent.

Comment dois-je me comporter pour être le plus respectueux possible des personnes qui m'entourent ?

Il n'y a pas une seule réponse universelle qui fonctionnera certainement en toutes circonstances, car certaines personnes auront des attentes différentes. Quoi que je vous dise, vous risquez qu'un membre de votre famille s'offusque de ce que vous décidez.

Bien sûr, l'approche généralement préférée par les religieux est de les rejoindre. (C'est-à-dire devenir croyant.)

Si cela ne se produit pas, alors je pense qu'il peut être très judicieux d'éviter simplement les activités religieuses (comme la prière). Par exemple, si vous entrez dans une pièce après avoir entendu le groupe "Amen", cela ne semble pas trop irrespectueux, à mon avis.

Si vous décidez de vous joindre au groupe, par exemple en vous asseyant autour de la table (peut-être simplement parce que c'est logistiquement plus raisonnable lorsque vous participez à un événement familial), alors vous montrerez beaucoup de respect aux gens en restant simplement silencieux, en permettant au(x) orateur(s) de dire leur prière, et en permettant à tous les autres d'écouter. Naturellement, cela implique de ne pas faire de visages stupides aux jeunes, ou de les agacer d'une manière ou d'une autre pour créer une perturbation. Faire taire votre téléphone portable est également une excellente idée.

Si cela peut vous aider, pensez à l'hymne national lors d'un événement sportif, ou au fait de voir plusieurs professionnels en uniforme tirer au pistolet de façon synchronisée lors d'une remise de diplôme universitaire (oui, j'ai déjà vu cela) ou d'un enterrement. Le simple fait de regarder, et de ne pas déranger ceux qui souhaitent que ce soit un moment émouvant, est un respect suffisant.

Comme on l'a vu dans cette question, je Je suis d'accord pour rester poliment silencieux et immobile pendant la prière.

Bien.

Ce que cette question ne couvre pas, cependant, c'est dans quelle mesure est-il respectueux pour moi de participer ou de ne pas participer ?

& Réconfortez-vous en réalisant que vous montrez le plus de respect que l'on puisse raisonnablement attendre de quelqu'un qui n'adhère pas pleinement aux croyances qui sous-tendent l'activité.

1
-2
2017-09-08 20:20:43 +0000

Aller à une ou deux occasions d'église est une expérience formatrice, cela peut être amusant à faire s'ils chantent et dansent et si l'énergie ou le débat est bon, ce qui est exceptionnellement possible, il n'est pas nécessaire d'être chrétien pour y aller.

Pour l'éviter :

  • "Je ne suis pas baptisé, je suis athée"
  • "Je suis quaker/bouddhiste/autre"
  • "Merci beaucoup, j'aime étudier et faire du travail artistique"
  • "Merci beaucoup, je prie à mon propre rythme tous les soirs, je ne vais pas personnellement à l'église"
  • "Non merci, profitez de votre prière"
  • "Non merci, vraiment, profitez-en" "Non, je regarde... .. à la télé plus tard " "Non merci, je vais par là maintenant" changez de place...
  • "Non merci, avez-vous vu les prévisions météo pour demain ?"
  • "Non merci, c'est une belle chemise, où l'avez-vous achetée ?"
  • "Non merci, Dieu est merveilleux, il m'aide surtout pour la morale"...
-2

Questions connexes