Les relations interpersonnelles
2017-10-31 03:02:32 +0000 2017-10-31 03:02:32 +0000
62

Comment puis-je convaincre ma compagne de mettre fin à la pratique des deux poids, deux mesures ?

Je sors avec ma petite amie depuis deux ans (j'ai 20 ans et elle en a 19), mais je constate souvent que nous nous retrouvons dans des situations où l'on me demande de respecter une norme qu'elle ne respectera pas, malgré une décision commune de suivre la règle.

Par exemple, si nous n'aimons pas que l'autre envoie personnellement des SMS au sexe opposé. Elle serait fâchée qu'il y ait une femme dans mon téléphone. Je n'aimerais pas la même chose, alors nous faisons le compromis de ne pas faire la chose dite en tant qu'unité. Le problème, c'est qu'elle finira par le faire de toute façon, mais qu'elle évitera la faute en jouant un rôle intermédiaire. Elle dirait quelque chose comme "OK, mais vous êtes juste territorial" et agirait comme si c'était "OK" à cause de ce qu'elle croit être son excuse pour éviter de rendre des comptes. **Comment puis-je parler à ma compagne de cette double norme pour qu'elle arrête ? 002


Un peu d'histoire :

Je n'ai jamais triché, mais nous nous sommes retrouvées ensemble d'une manière étrange : elle a menti sur le fait d'être avec un autre gars, qu'elle a dit être techniquement séparée de lui ou quelque chose comme ça. Et puis je l'ai découvert, elle a dit que c'était parce qu'elle avait peur de lui dire que c'était fini.

Quand j'ai eu des amies féminines au début de la relation, elle voulait qu'elles disparaissent toutes parce qu'elle disait "les femmes ne sont pas seulement amies avec les hommes". Quand je lui en ai parlé, elle m'a dit en gros que je suis un mec attirant, et que les femmes ne sont pas seulement amies avec des mecs attirants sans autres motifs, ou qu'elles attendent juste une occasion de devenir intimes. Elle m'a expliqué qu'elle ne s'entendait pas vraiment avec les autres femmes, qu'elle ne leur faisait pas confiance et qu'elle ne voulait même pas qu'elles éprouvent de la satisfaction dans leurs relations avec moi. C'est un peu comme si, même si elles me sourient, j'ai dû faire quelque chose de mal - j'ai fait sourire une autre fille.

Réponses [9]

157
2017-10-31 09:57:58 +0000

D'après ce que vous avez dit ici (et dans votre autre post), il y a trois problèmes :

  • Elle veut gagner chaque argument et chaque discussion
  • Elle ne s'en tient pas aux accords destinés à régler les problèmes
  • Elle joue à des jeux d'esprit avec vous

En plus de cela, il y a la façon dont vous vous êtes réunis, qui semble vous avoir fait ça à vous et à votre prédécesseur dès le début.

Soyez conscient que certaines personnes ne se considèrent jamais comme ayant tort, quoi qu'elles disent ou fassent. Vous ne pouvez pas "réparer" cela si elle est comme ça, parce que pour elle, ça marche déjà bien pour elle.

J'essaie normalement d'encourager les gens dans les relations à régler les choses, mais d'après ce que vous avez dit à ce sujet, je vous recommande de rompre.

Je ne pense pas qu'elle changera parce que les gens comme elle ne changent pas.

Elle sera toujours la partie lésée dans son propre esprit et le compromis n'est qu'un mot pour elle.

Maintenant, je suppose que vous êtes moins que parfait, mais vous cherchez au moins une solution. Je pense, d'après ce que vous avez dit, que sa solution est de garder les choses telles qu'elles sont.

Vous n'avez pas encore emménagé ensemble - parfait ! N'emménagez pas ensemble. Rompez plutôt.

Vous parlez comme deux personnes ayant des objectifs différents :

  • Vous cherchez quelqu'un avec qui construire une relation à long terme avec n'importe quel compromis raisonnable nécessaire
  • Elle cherche quelqu'un pour remplir un espace dans sa vie sans compromis

En supposant que les choses se passent comme vous le dites, vous serez fondamentalement une "victime" dans cette relation, mais c'est elle qui clame que tout est de votre faute. Crois-moi - tu ne veux pas de ce long terme.

Bail now before you invest too much in the relationship.

157
28
2017-10-31 17:12:59 +0000

Beaucoup de ces réponses sont très détaillées, et elles soulèvent de bons points. Je vais faire quelque chose de légèrement différent. Je vais être franc et aller droit au but.

"Deux poids, deux mesures" est une chose gênante. Il est normal d'avoir une relation dans laquelle une personne se comporte différemment, si cela a été convenu. Par exemple, je fais entièrement confiance à ma fiancée et j'ai toujours été d'accord pour qu'elle traîne avec ses amis, quel que soit leur sexe. Cependant, il m'est arrivé d'éviter délibérément de passer trop de temps seul avec certaines personnes, car je sais que ces personnes la mettent mal à l'aise. Il ne s'agit pas de "deux poids, deux mesures", mais simplement d'être attentif aux sentiments de l'autre. La différence essentielle est que les deux parties ont convenu de cette mesure - c'est quelque chose que j'ai choisi de faire par respect pour ses sentiments. Dans votre scénario, elle vous a dit de le faire et n'a pas tenu compte de vos sentiments à l'égard de ces personnes. A l'inverse, vous lui avez fait remarquer que vous étiez mal à l'aise avec ce qu'elle faisait, et elle vous a dit que vous étiez territorial et qu'elle était tout à fait d'accord pour le faire. Elle ne tient pas compte de vos sentiments ici ; il n'y a pas d'autre façon de le dire. Voulez-vous vraiment être avec quelqu'un qui croit qu'elle peut faire quelque chose qui, elle le sait, va vous contrarier ?

Mettons de côté l'application incohérente de cette règle pour un instant, examinons la règle elle-même : en fait, votre SO vous a dit qu'elle ne voulait pas que vous passiez du temps avec d'autres femmes. En fait, vous avez dit dans un commentaire que "c'est comme si elle ne voulait même pas qu'elles éprouvent de la satisfaction dans leur interaction avec moi".

Ooohhh, mon garçon.

Votre SO est mal à l'aise lorsque vous vous approchez d'autres femmes, c'est une chose. Le fait que votre SO ne vous permette pas de rester en contact avec vos amis n'est pas acceptable, quel que soit le sexe de ces amis. Votre SO n'aime pas qu'une autre femme soit heureuse de vous voir ou tire un quelconque plaisir de votre présence... run. Elle vous dit de couper tout contact avec les personnes qui vous sont chères sans tenir compte de ce que vous pourriez ressentir à ce sujet, et sans montrer la moindre volonté de faire des sacrifices similaires. Elle vous coupe également de toute personne à laquelle vous pourriez la comparer ou pour laquelle vous pourriez avoir des sentiments.

Cela est encore pire si l'on pense au fait qu'elle s'est mise avec vous en mentant sur son état de relation. Elle vous a dit qu'elle était "techniquement séparée", puis elle a dit "elle avait peur de lui dire que c'était fini", et n'a finalement rompu avec lui qu'après que vous ayez été ensemble. Je vais être franc : vous n'avez pas "été ensemble d'une manière bizarre". Elle a trompé son ex, et vous étiez l'autre gars. Quand elle a dit qu'ils étaient "techniquement séparés", ce qu'elle disait, c'est que la relation était terminée, mais qu'il ne le savait pas encore.

Je ne le dirai qu'une fois : il n'y a aucune bonne raison de commencer une relation sans avoir d'abord mis fin à la précédente de manière appropriée. En cherchant une nouvelle relation sans rompre avec le précédent, elle a fait preuve d'un manque total de considération pour ses sentiments. La seule façon pour eux d'être "techniquement séparés" est qu'ils soient mariés, qu'ils se soient séparés et que les questions juridiques du divorce n'aient pas encore été réglées. Sinon, il n'y a pas de "technique" : si elle ne lui avait pas dit que c'était fini, alors elle était toujours en couple, et tout ce qui se passait avec quelqu'un d'autre était une tromperie.

Pour résumer :

  • Elle a fait preuve d'un manque de considération pour vos sentiments, et elle l'a fait dans ses relations précédentes également
  • Elle a montré une réticence à rendre la pareille ou à faire des compromis lorsqu'il s'agit de "règles" qu'elle attend de vous
  • Elle essaie de vous couper des personnes auxquelles vous tenez
  • Elle a trompé son dernier partenaire
  • Elle a décrit sa tromperie comme un scénario "bizarre" dans lequel il était "techniquement" correct pour elle de commencer une nouvelle relation tout en restant avec son ancien partenaire
  • Elle est préoccupée - presque obsédée - par la possibilité de tromper, malgré le fait que vous n'ayez jamais trompé personne

Cela a plus de drapeaux rouges qu'une convention de matador communiste. Run. Sortez, restez célibataire pendant un certain temps, ne n'y retournez pas quand elle s'effondre inévitablement et promet de changer, ignorez tout ce qu'elle dit ou qui elle blâme si les choses tournent mal, passez autant de temps que vous le souhaitez avec vos amis qui sont là pour vous soutenir, quel que soit leur sexe, et la prochaine fois, trouvez quelqu'un de célibataire, qui respecte vos sentiments et qui comprend que les relations se construisent sur la confiance et les compromis.

28
17
2017-10-31 11:05:59 +0000

**Tu ne peux pas avoir ton gâteau et le manger aussi, mon cher !

(Tu pourrais dire ça à ta petite amie !)

Je te taquine un peu mais c'est ce que ta petite amie m'a rappelé. Elle veut pouvoir contrôler qui vous pouvez ou ne pouvez pas envoyer des SMS, sans vous permettre d'avoir le même contrôle sur qui elle peut ou ne peut pas envoyer des SMS.

Si vous me demandez, c'est une mauvaise règle qui va être enfreinte. Honnêtement, c'est un effort pour exercer un contrôle sur les autres. Ce n'est pas un bon début, ce n'est pas bon signe, sauf si vous êtes tous les deux satisfaits de cela par principe.

En général, fixer des règles alors qu'il n'est pas nécessaire, pour commencer, crée plus de problèmes qu'il n'en résout. Et en général, les règles sont censées être enfreintes. L'un d'entre vous le fera, tôt ou tard. Le fait d'avoir une règle comme celle-là ne vous donnera pas plus de confiance l'un envers l'autre et ne vous protégera pas contre les tentatives d'ingérence d'autres personnes dans votre relation ou contre vous-mêmes (vous serez moins enclins à tricher).

La confiance prend du temps et c'est quelque chose que les deux personnes doivent travailler et aider à construire. Je ne sais pas combien de relations à long terme vous avez eues tous les deux - pas beaucoup, je suppose, en raison de votre âge - mais ce problème pourrait n'être qu'un problème de différents niveaux de maturité et d'engagement. Êtes-vous heureux avec elle ? Est-elle heureuse avec vous ? Le sentiment de sécurité dans une relation est-il important pour vous deux ? Comment aimeriez-vous y parvenir (dans la limite du raisonnable) ?

Si vous ne vous sentez pas à l'aise avec le comportement de votre partenaire - quel qu'il soit - vous devriez bien sûr en parler. Je ne dis pas que vous devez accepter quelque chose qui ne vous fait pas vous sentir bien à l'intérieur. Mais rappelez-vous toujours, qui a le problème réel, vous ou votre petite amie ? (Je parle de projections).

De plus, être attirant ne signifie pas que vous êtes prêt à laisser une femme au hasard vous séduire et/ou vous "voler" à votre petite amie. S'il est vrai que certaines femmes peuvent vous approcher dans cette optique, la suite ne dépend que de vous, n'est-ce pas ? C'est vous qui contrôlez, pas elles.

Elle semble un peu anxieuse. Si vous vous souciez d'elle et de votre relation, vous pourriez essayer de trouver ce qui l'a rendue anxieuse (elle a peut-être été trompée, on lui a peut-être menti ou elle a peut-être une faible estime de soi), mais cela demandera beaucoup d'honnêteté et d'ouverture de sa part. Est-elle prête à se rendre vulnérable et à vous exposer ces insécurités ? Et vous ?

Et s'il vous plaît, puis-je suggérer quelque chose ? Reconsidérez cette règle. En avez-vous vraiment besoin ? Si c'est le cas, cela ne réglera qu'en surface et pour un temps, tout en masquant/couvrant d'autres problèmes dans votre relation. Pensez-y.

17
13
2017-11-01 12:28:20 +0000

Si elle croit fermement que "les femmes ne sont pas seulement amies avec les hommes", et qu'elle envoie des SMS aux hommes, je pense qu'il est assez clair que vous avez des problèmes plus profonds ici.

En particulier si l'on considère comment elle s'est retrouvée dans cette relation. On dirait vraiment qu'il y a toujours quelqu'un qui cherche à faire une meilleure affaire, et c'est précisément pourquoi elle saute à la conclusion que c'est ce que vous faites chaque fois qu'elle voit quelqu'un du sexe opposé dans vos textos. De votre côté, parce que c'est surtout innocent dans votre cas, vous ne voyez pas que ce n'est vraisemblablement pas dans le sien. La plupart des gens croient que tout le monde pense et se comporte comme eux.

Vous vous êtes retrouvés avec un "double standard" parce que chacun de vous applique (à tort) ses propres processus de pensée au comportement de l'autre.

La discussion que vous devez avoir ici porte davantage sur le sérieux avec lequel elle est vraiment prête à prendre une relation monogame à ce stade de sa vie, et si vous pouvez vivre avec le fait qu'elle est une petite amie psédo-monogame temporaire qui fait toujours du shopping pour ce BBD.

13
8
2017-10-31 20:29:50 +0000

Pour les exemples donnés, vous devriez arrêter de faire des accords ridicules basés sur le contrôle mutuel et la jalousie. Si l'un d'entre vous veut tricher, ces "règles" idiotes ne serviront à rien. Seul le fait de se faire confiance et d'être à la hauteur de la situation fonctionnera à long terme.

Si vous lui faites confiance, dites-le-lui et laissez-la avoir des amis et envoyer des SMS à qui elle veut. Ce que vous faites maintenant ne va pas vous aider et n'empêchera personne d'être jaloux. Il s'agit d'un comportement toxique, qui semble, d'après vos exemples, être principalement de sa part, mais comme c'est vous qui demandez, cela pourrait être biaisé.

S'il y a d'autres problèmes concernant les doubles standards, quelque chose d'autre pourrait être une meilleure solution, mais pour tout ce qui n'est que de la jalousie, arrêtez de vous faire bousculer.

Si vous avez de bons amis des deux sexes, ne les laissez pas tomber parce qu'elle veut vous contrôler. Ces amitiés pourraient très bien durer plus longtemps que votre relation avec cette femme.

8
6
2017-10-31 03:24:11 +0000

C'est clairement un double standard et vous êtes tous les deux territoriaux...

Vous êtes tous les deux jeunes et relativement inexpérimentés et vous avez peur d'être blessés. La chose "logique" à faire est donc de placer des barrières ou des règles qui vous empêchent de vous blesser. Malheureusement, cela devient vite irréaliste et un peu idiot.

Presque tout le monde a un bon ami du sexe opposé dont il est proche et avec lequel il ne rêverait jamais d'avoir une relation amoureuse. La plupart de mes très bons amis sont des femmes. Je n'aurais pas pu être payé pour sortir avec la plupart d'entre elles... Je suis sûr que vous avez des amis qui entrent dans cette catégorie, tout comme votre partenaire. Lorsque vous rencontrez ses "amis masculins", êtes-vous honnêtement menacé, ou êtes-vous simplement en train de rendre la pareille à la règle qui vous est imposée ?

Cela étant dit, cette situation devrait se résumer à la confiance. Même si vos amies meurent d'envie de vous rencontrer (ce qui est peu probable), une bonne relation se construit sur la confiance. Une partie de cette confiance consiste à croire que vous ne feriez pas cela, quelle que soit l'occasion.

Dans toute relation, agir sur des peurs ancrées dans l'insécurité est généralement une mauvaise idée. Votre partenaire est votre partenaire pour une raison. Bien qu'il ait d'autres options et opportunités, il a choisi d'être avec vous pour une raison, alors surmontez cette situation.

Quoi qu'il en soit, la question était : "Que pouvez-vous faire contre cette "double norme" ?"

Comme dans toute relation, vous en parlez. Une fois que vous en arrivez aux causes et aux conditions, il s'agit probablement d'une question de peur non fondée. Une fois que vous l'avez examiné, identifié et discuté à plusieurs reprises, il est assez probable qu'il soit rejeté aussi facilement qu'un monstre sous le lit.

6
1
2017-11-01 01:54:37 +0000

En fait, je pense qu'une partie de ce problème vous concerne. Il semble que vous l'interprétiez aussi - vous parlez aux filles, etc., ce qui la met en colère (il est donc normal qu'elle ait peur de l'abandon), mais essayer de juger pourquoi cela ne l'aide pas. Ces craintes sont là, et vous pouvez en tenir compte et essayer de les éviter, mais honnêtement, si sa colère vous donne l'impression de faire quelque chose de mal, vous devez vous détendre et fixer des limites. Sa colère n'est pas votre problème.

Vous devez en discuter et viser à ce qu'elle reconnaisse ses sentiments et les possède sans vous en rendre ouvertement responsable ou vous blesser. Vous pouvez commencer par dire quelque chose comme "quand tu arrêtes de me parler alors que je fais quelque chose qui ne te plaît pas, je trouve que ça me blesse et je veux comprendre si tu es contrariée par quelque chose, alors nous devrions en parler"

Mais n'essayez pas d'obtenir des "solutions", ou d'établir des règles pour l'empêcher, etc, le simple fait de parler et de comprendre ses sentiments et de la réconforter devrait suffire. Vous ne devriez pas avoir à changer, sauf si vous pensez que c'est quelque chose que les autres femmes n'aimeraient pas non plus - comme une chose de culture générale - et vous devez parfois connaître leur point de vue, donc vous avez besoin d'amis/d'interactions.

Vous devriez parler plus en profondeur avec elle de la façon dont elle voit les autres filles ayant des arrière-pensées - c'est-à-dire qu'elle vous dise comment elle pense. Elle a raison de dire "ok, tu es territoriale" si tu es contrariée qu'elle parle à un mec - c'est ton problème et peut-être un bon rappel, et elle a raison/ok de parler à d'autres mecs dans la plupart des cultures, donc je suis sûre que c'est un comportement correct. Ce que vous devez apprendre, c'est à ne pas vous faire "exploser", vous devez donc développer une plus grande résistance à sa colère (apprenez les limites - vous n'avez pas besoin de vous y opposer), et essayez de trouver comment lui dire quelque chose de similaire à "ok tu es territoriale" et essayez de la calmer.

1
1
2017-10-31 16:25:37 +0000

N'oublions pas que vous avez 20 ans et qu'elle en a 19, qu'aucun d'entre vous ne peut encore boire, que vous pensez avoir des problèmes maintenant, attendez d'avoir 21 ans et qu'elle en ait 20 et que vous vouliez sortir et vous éclater le jour de votre anniversaire.

Tout cela se résume à l'insécurité, au cours de mes 38 ans, et deux divorces m'ont appris que la confiance est la première raison pour laquelle les relations fonctionnent ou non, la deuxième, à mon avis, est le respect. Si elle ne peut pas vous faire confiance ou si vous ne pouvez pas lui faire confiance, alors autant rompre maintenant et passer à autre chose.

J'ai été mariée pour la première fois à 20 ans, la pire décision que j'aie jamais prise, cela étant dit 1 chose que j'ai remarquée chez mes pairs à l'époque, qui se sont également mariés tôt et qui sont toujours mariés à ce jour, chacun d'entre eux ne nous voyait pas heureux mais pouvait le dire, ils se faisaient confiance et se respectaient. Vous êtes tous les deux très jeunes et vous avez toute une vie devant vous. Dans 10 ans, vous serez tous les deux des personnes totalement différentes, ne vous accrochez pas aux personnes que vous êtes aujourd'hui. Je n'aime pas que ma petite amie conduise la nuit, elle ne conduit pas bien le jour et encore moins quand les lumières s'éteignent, elle a eu quelques accrochages, ce n'est pas de sa faute, alors elle dit que je peux conduire la nuit à n'importe quelle heure. Parfois, ce n'est pas possible avec un travail ou d'autres activités que je n'ai pas envie d'exercer, par exemple les sorties entre filles. Nous avons confiance et respect et une ligne de communication très ouverte. Je sais que c'est difficile à imaginer, mais il est difficile d'avoir une confiance totale en quelqu'un étant donné les expériences passées. Par exemple, pour l'OP, si vous ne lui faites pas confiance en présence d'autres gars, êtes-vous sûr de sortir avec le bon type de fille ?

1
0
2017-11-05 14:21:15 +0000

Il y a quatre ans, j'ai déménagé dans une autre région pour créer une entreprise avec un homme. Malgré mes protestations, tout le monde (y compris sa petite amie) pensait que c'était plus (ou que je voulais que ce soit plus) qu'une simple relation d'affaires.

D'autre part, comme la plupart des commerçants et autres sont des hommes, une femme qui veut se faire livrer une pizza (ou autre) doit parler aux hommes. Il n'est donc pas vraiment possible de permettre à une femme de communiquer avec des hommes.

Ceci dit, il devrait y avoir un arrangement égalitaire. Si j'étais à votre place, je dirais que nous avons un accord, et j'attends de vous que vous gardiez votre côté.

Si elle proteste, ou si elle une fois de plus contacte un homme (et que vous le savez), dites que l'accord est terminé, et tenez bon. Dites-lui simplement que vous pouvez maintenant faire ce que vous voulez. (Assurez-vous de lui faire savoir que vous ne la tromperez pas).

0