Les relations interpersonnelles
2018-09-06 03:14:55 +0000 2018-09-06 03:14:55 +0000
39

Wie kann ich meinen Freund dazu bringen, mich nicht mehr jeden Tag anzurufen?

Ich habe einen engen Freund, den ich sehr unterstützt habe - und es war eine relativ anständige Freundschaft, aber in letzter Zeit ist sie außer Kontrolle geraten.

Mein Freund ruft mich 3 bis 4 Mal am Tag an und schickt mir nonstop SMS. Bis zu dem Punkt, an dem ich es fast erwarte. Er erfindet immer irgendeine Ausrede, warum er mich anrufen muss, zum Beispiel wird er sagen: "Du musst mich anrufen. Es ist wichtig." oder "Ich muss Ihnen eine Frage stellen. Können Sie mich anrufen?" Und selbst wenn ich ihm sage, ob er mir einfach eine SMS schicken kann oder ob es warten kann, wird er mich auf jeden Fall anrufen. Es ist nicht einmal wichtig, was ich tue. Ich könnte bei der Arbeit sein, oder in der Stadt, oder bei der Hausarbeit, und ich müsste alles stehen und liegen lassen. Und diese Gespräche werden ewig dauern, bis zu dem Punkt, an dem ich meine Zeit verschwende, weil dort über Dinge gesprochen wird, die mir wirklich egal sind, oder er hat schon darüber gesprochen.

Ich habe ein paar Dinge ausprobiert. Ihn zu ignorieren wird zu einem Albtraum. Er fängt an, mich anzurufen und mir SMS zu schicken, bis ich abhebe. Ich wache nach einem Mittagsschlaf auf oder komme von draussen zurück, nur um Tonnen von Nachrichten und Voicemails zu finden, wobei er langsam sauer wird, weil ich seine Anrufe nicht beantwortet habe. Und die direkte Annäherung kommt nur unter der gleichen Ausrede zu ähnlichen Ergebnissen: "Ich habe das Recht, meine Freunde anzurufen! Ich kann verstehen, wie einmal in der Woche, aber 3 oder mehr Mal am Tag... das ist übertrieben...

Es belastet unsere Freundschaft, und ich kann es nicht ertragen, dies jeden Tag zu tun. Ich suche verzweifelt nach einem Weg, dies zu beheben, ohne eine Freundschaft zu beenden, die ansonsten vollkommen in Ordnung wäre.


Beantwortung einiger Fragen:

Gibt es eine Chance auf eine psychische Erkrankung?

Wenn Sie Kurzzeitigkeit als psychische Erkrankung betrachten. Andernfalls bin ich mir sicher, wenn das der Fall wäre, hätte ich es bemerkt.

Gibt es etwas für mich?

Nein. Ich bin kein Mensch, der aus irgendeinem Grund jemand anderen benutzen würde, und er hat es auch nicht getan. Tatsache ist, dass wir es hassen, von anderen abhängig zu sein. (Es sei denn, ich habe missverstanden, was Sie meinen.)

Ist das eine mögliche Beziehungsfrage?

Ich kläre das nur, weil ich gesehen habe, wie es angesprochen wurde. Ich bin ein Kerl, er ist ein Kerl. Zwischen uns gibt es nichts anderes als eine langfristige Freundschaft. Ich werde nicht einmal Sexualität in den Mischäther einbringen.

Warum ruft er an?

Wenn er von "Dringlichkeit" spricht, hat er normalerweise ein Problem, aber es ist normalerweise nur ein kleines Problem, wie etwas, bei dem ich ihm normalerweise nicht helfen kann, und manchmal bin ich mir sicher, dass er es auch alleine lösen könnte. Aber nach dem, was ich mitbekommen habe, ist es normalerweise nur etwas, wofür er meine Aufmerksamkeit gewinnen kann, damit er sagen kann: "Nun, da ich Sie am Telefon habe...". Und dann fängt er an, mit mir über zufällige Dinge zu sprechen, die einfach keinen Bezug zu seinem ursprünglichen Problem haben und einfach nicht wichtig sind.

Réponses [4]

67
2018-09-06 05:01:45 +0000

Je pense que vous allez devoir fixer une limite, faire respecter la limite et essayer de ne pas vous soucier de sa réaction. Avec ma mère (et je me rends compte que c'est une relation différente), j'ai fixé des conditions pour communiquer avec elle, et je les lui ai clairement expliquées. La règle était que si elle m'appelait précisément UNE FOIS et laissait un message sur mon portable, me demandant clairement et directement de la rappeler, je l'appellerais probablement dans les 24 heures. Si je ne le faisais pas, elle était autorisée à m'appeler UNE SEULE FOIS dans les 24 heures suivantes. Si elle enfreignait l'une de ces règles, je m'assurais alors de ne PAS l'appeler dans les 24 heures suivant son infraction.

Ça a marché. Si cela n'avait pas fonctionné, j'aurais augmenté les conséquences, comme une semaine d'arrêt de travail au lieu d'un jour.

Maintenant, il est plus difficile d'établir la loi avec un ami, mais vous allez devoir le faire.

J'imagine un appel téléphonique :

"Joe, je ne peux pas supporter la quantité de communication que nous avons eue. A partir de maintenant, je ne peux plus accepter tes appels ou tes SMS en semaine ou le samedi. Le dimanche, j'essaierai de prendre le temps d'écouter tes messages et de regarder tes textos, et je pourrai peut-être t'appeler dimanche après-midi. Mais, Joe, si les messages et les textos sont en colère, je ne vais pas vouloir t'appeler. S'ils sont trop nombreux, je n'aurai pas le temps de les écouter ou de les lire tous"

(rant rant gnash rant)

"Ouais, tu as le droit d'appeler. Mais j'ai le droit de décider quand et si je réponds"

(rant rant gnash rant)

"Joe, tu as l'air contrarié. Je vais te laisser rassembler tes pensées. On en parlera peut-être dimanche. Au revoir, Joe."

67
8
2018-09-06 09:16:25 +0000

Je cherche désespérément un moyen de régler ce problème sans mettre fin à ce qui serait autrement une amitié parfaite.

Ce n'est tout simplement pas possible. Non pas que l'amitié ne survivra absolument pas si vous fixez des limites, mais il n'y a pas non plus de méthode qui la garantisse. Vous ne pouvez pas contrôler sa réaction, vous n'avez de pouvoir que sur vos propres actions. Et puisque vous dites que l'amitié ne durera pas si cela continue, la seule chose que vous pouvez faire est de lui dire comment il nuit à cette amitié et ce qui la sauverait.

Donc, fixez des limites, soyez très clair à leur sujet avec lui, et faites-les respecter. Dites-lui que vous tenez à son amitié, que vous souhaitez être un bon ami pour lui, mais que les appels constants et l'exigence que vous soyez toujours disponible pour lui ne sont pas possibles, et que cela doit cesser, ou vous ne pourrez plus être son ami. Alors fixez les limites qui vous sont raisonnables. Limitez le nombre d'appels téléphoniques par jour ou par semaine. S'il vous appelle encore et vous envoie fréquemment des messages, faites respecter ces limites. Bloquez son numéro et envoyez-lui un message, par exemple : "Comme je l'ai dit la dernière fois, je ne peux pas être disponible pour vous tous les jours, et votre flux de messages me stresse. Je t'appellerai quand je serai prêt à te parler".

"J'ai le droit d'appeler mes amis"

Toute personne saine d'esprit comprendrait que tes amis ne devraient pas tout laisser tomber pour prendre tes appels, plusieurs fois par jour. S'il dit des choses comme ça, ignorez-le, n'entrez pas dans cette discussion. Respectez vos limites. Dites simplement : "Je t'entends, mais je veux quand même que tu arrêtes de me spammer quand je ne suis pas disponible"

Une dernière chose : pourquoi t'appelle-t-il ? A-t-il vraiment tant d'urgences ? Si oui, il y a peut-être des organisations dont le travail consiste à l'aider. Sinon, il souffre peut-être d'une maladie mentale et a besoin de plus d'aide que vous ne pouvez lui en fournir. Quoi qu'il en soit, il peut être utile de lui en parler et de voir comment il peut obtenir l'aide dont il a besoin sans vous imposer un tel fardeau.

8
1
2018-09-06 11:21:07 +0000

Je m'efforcerais d'être franc et audacieux, mais d'une manière personnelle et amicale. Vous pouvez utiliser diverses excuses (tant que vous n'avez pas l'air d'un hypocrite). Peut-être quelque chose comme :

- "Hé mec, je sais que tu aimes communiquer, mais ça me prend beaucoup de temps et ça me distrait quand je fais des trucs" - "J'aime parler et tout ce que tu veux mais je ne peux pas t'appeler et t'envoyer des SMS tout le temps. " - "J'ai besoin d'aller aux toilettes/appeler quelqu'un d'autre/ conduire/ faire une sieste/etc."

Bien sûr, s'excuser ne vous mènera pas loin et il n'aura aucune sorte d'allusion et de changement. Vous pouvez aussi accepter ses appels téléphoniques mais les limiter à un nombre de minutes X, en disant que vous faites quelque chose et que vous devez vous concentrer ou que vous avez d'autres choses à faire.

Si le type est vraiment trop bête pour comprendre qu'il doit revenir en arrière, ce n'est peut-être pas optimal, mais vous pourriez peut-être envenimer la situation au point de vous disputer et de pouvoir vous réconcilier. Je suppose cependant que votre amitié est suffisamment forte. Lui dire que vous avez besoin de votre espace et qu'il doit soit condenser ce qu'il a à vous dire en un seul coup de téléphone par jour, soit attendre quelques jours pour se décharger, au risque de l'offenser, pourrait mieux se passer à long terme. S'il est repris par elle, après quelques jours, vous pouvez l'approcher et lui dire "Je suis désolé, mais j'ai besoin de mon espace. Nous pouvons toujours parler, mais n'appelez pas et n'envoyez pas de SMS tous les jours. Si je dis que je suis occupé ou que je ne réponds pas, je vous contacterai dès que possible". Cela suppose bien sûr qu'il soit assez rationnel pour s'en occuper.

Et peut-être, peut-être qu'il n'y a pas de solution facile. J'avais un ami qui m'envoyait des SMS constants, et dans un domaine que je déteste particulièrement (des textes très courts mais beaucoup d'entre eux). Je n'aurais pas mon téléphone au travail, donc quand j'arriverais à ma voiture, il y aurait 20 messages, tous courts et stupides et tous les jours. Je lui ai dit à plusieurs reprises et assez durement, qu'elle avait besoin d'arrêter de m'envoyer des SMS si souvent, sinon nous ne serions plus amies. Je lui ai dit de ne pas m'appeler et/ou de ne pas laisser de messages vocaux (car je déteste vraiment ça). La situation a dégénéré au point où j'ai bloqué son numéro (mais je reçois toujours les messages par l'intermédiaire de l'application de messagerie de mon ordinateur car le numéro n'est bloqué qu'au niveau de mon téléphone. J'ai clairement indiqué que son numéro était bloqué, mais j'ai continué à recevoir une avalanche de messages pendant des semaines sans que je ne réponde, jusqu'à ce que je lui envoie des messages non sollicités pour qu'elle arrête et que son numéro soit bloqué. Il va sans dire que nous ne sommes pas amis. Elle n'aurait absolument pas d'indice. Nous n'étions certainement pas aussi proches que vous l'êtes probablement, même si vous n'êtes pas proches. Je vous dis simplement que certaines personnes n'écoutent pas la raison même si vous la leur criez en pleine face.

1
1
2018-09-06 11:28:15 +0000

Si votre ami n'a rien à voir avec son temps libre (sauf vous appeler), vous pouvez envisager de lui trouver une activité appropriée qui l'occupera. S'il est à la recherche d'un emploi, aidez-le à en trouver un. S'il est célibataire, faites-lui rencontrer quelques connaissances à vous. Suggérez-lui un livre qu'il devrait lire, ou une série de netflix qu'il devrait regarder, ou un jeu vidéo. S'il a des passe-temps, faites-lui rencontrer des personnes que vous connaissez qui s'adonnent à quelque chose de similaire.

1

Questions connexes