Les relations interpersonnelles
2017-11-08 18:32:35 +0000 2017-11-08 18:32:35 +0000
65

Quel pronom utiliser pour parler du passé d'une personne transgenre ?

J'ai un vieil ami qui est récemment devenu transsexuel. Nous avons une relation très saine en général, mais je me demande souvent si je dois mentionner son passé (avant sa sortie) et, si j'en parle, si je dois le désigner par des pronoms masculins ou féminins.

Ma question est la suivante : **Est-il correct de mentionner le passé d'une personne transgenre dans une conversation et quels pronoms dois-je utiliser si et quand j'en parle ?


Détails supplémentaires :

  • C'est un homme trans
  • Il semble n'avoir aucun problème à voir des photos ou des vidéos de lui avant de sortir.
  • La culture est brésilienne et j'oserais dire que nous sommes tous les deux très libéraux/chillos.

Réponses [3]

73
2017-11-08 18:43:12 +0000

En règle générale, il est préférable de demander à la personne comment elle souhaite être désignée, que ce soit dans le passé ou dans le présent.

Cela dit, d'après mon expérience, il est courant et généralement apprécié d'utiliser leurs pronoms actuels. Beaucoup de personnes trans se voient en ces termes, car elles savaient qu'elles voulaient faire la transition et s'identifier bien avant d'être prêtes à sortir.

Quant à évoquer le passé, c'est vraiment une question de préférence personnelle. Certaines personnes sont très mal à l'aise à ce sujet et d'autres vont très bien, comme à peu près tous ceux qui ont eu un passé difficile ou troublant.

** Dans les deux cas, les résultats individuels varient, alors parlez à votre ami comme s'il était votre ami et demandez-lui, en toute douceur.**

73
12
2017-11-09 02:41:51 +0000

La plupart des personnes transsexuelles préfèrent que vous utilisiez leurs pronoms actuels même lorsque vous parlez de leur passé. Si vous ne connaissez pas les souhaits de quelqu'un et que vous ne pouvez pas le savoir, c'est un bon défaut.

Exception importante : ne jamais "sortir" une personne comme transsexuel sans sa permission. Cela peut en faire une cible pour la violence et la discrimination. Normalement, c'est une raison de plus pour s'en tenir à leurs pronoms actuels, mais il arrive parfois qu'il soit préférable d'utiliser leurs anciens pronoms.

Pour illustrer comment cela peut devenir compliqué, un de mes amis ("Bob") est un homme trans (FtM). Peu après avoir décidé de faire la transition, il a accepté un emploi dans un milieu de travail conservateur. Il ne voulait pas que son employeur sache qu'il était transsexuel. Au travail, il devait donc se présenter comme une femme et porter son ancien nom ("Kate").

La plupart des personnes transgenres sont d'accord pour parler de leur prétransition passée tant que cela ne les fait pas sortir du placard. Si vous êtes amis depuis des années, vous n'avez pas à effacer tout cela de l'histoire ! Certaines personnes peuvent avoir des choses spécifiques dont elles ne veulent pas parler, surtout si elles ont eu de mauvaises expériences, mais ce n'est pas une règle générale.

Dans ce cas, comme c'est votre ami, il est tout à fait normal de lui demander "comment voulez-vous que je gère ces questions" et il appréciera probablement que vous fassiez l'effort de connaître ses préférences.

12
4
2017-11-08 22:22:21 +0000

Prenons un exemple concret. Vous pourriez me dire quelque chose sur votre ami, comme "à l'âge de douze ans, il était le capitaine de l'équipe féminine de netball" ou "à l'âge de douze ans, elle était la capitaine de l'équipe féminine de netball".

D'abord, est-ce que tu devrais me dire ça ? Ça dépend de ton ami, tu dois lui demander. Est-il d'accord pour que tu racontes le passé dans un corps de femme, ou veut-il tout oublier ? Différentes personnes verront cela différemment.

Deuxièmement, devez-vous utiliser "il" ou "elle" ? Bien que la première variante semble étrange, je pense que "il" est correct. A l'âge de douze ans, c'était un "il", même si personne ne le connaissait à l'époque. Quelqu'un qui était plus profondément impliqué avec la personne à l'époque pourrait dire "elle", comme "j'étais membre de l'équipe féminine de netball et elle était la capitaine", parfaitement acceptable si votre amie est à l'aise avec ce passé tout court.

PS. Ne modifiez pas les choses et ne laissez pas de détails de côté. Dans l'exemple de l'équipe de netball, vous pouvez soit me dire qu'il était capitaine de l'équipe féminine de netball, soit ne rien dire du tout. Sinon, vous commencez par des demi-vérités et vous continuez avec des mensonges. Il n'y a rien de mal à être transsexuel, il n'y a pas besoin de le cacher, sauf si cette personne ne veut pas du tout raconter son passé. Dites la vérité ou ne dites rien, mais n'induisez pas en erreur. Et induire en erreur en omettant intentionnellement des détails est mentir.

4

Questions connexes