Les relations interpersonnelles
2018-05-28 15:54:02 +0000 2018-05-28 15:54:02 +0000
46

Comment informer son patron d'une grossesse ?

Je suis enceinte d'environ 22 semaines et ça en arrive à un point où il est difficile de se cacher ! Je n'en ai pas encore parlé à mon patron ni à mes collègues.

J'ai une note du médecin qui indique la date de l'accouchement, etc.

Je suis un peu une mauviette et mon patron est un homme, donc je déteste ce genre de conversations.

Serait-il impoli de lui remettre la note du médecin ou de lui envoyer un e-mail ? Que lui diriez-vous ?

Réponses [3]

87
2018-05-28 16:25:01 +0000

En supposant que vous envisagiez de prendre un congé de maternité et de revenir ensuite au travail, c'est la seule chose que vous devez dire à votre patron. Les patrons aiment planifier la charge de travail et savoir si les gens vont s'absenter. Ce n'est pas que vous leur annonciez vos bonnes nouvelles personnelles.

Alors, envoyez-leur un e-mail pour leur demander une réunion de 15 minutes. Avant la réunion (Avant de la demander s'il y a de bonnes chances que le patron vous voie immédiatement) :

  • renseignez-vous sur le congé de maternité protégé auquel vous avez droit (le cas échéant)
  • décidez de la durée du congé que vous comptez prendre. Là où j'habite, 4 mois est le minimum et beaucoup de gens prennent un an. Mais même si vous prévoyez de prendre 2 semaines, prenez votre décision pour l'instant.
  • renseignez-vous sur les possibilités de garde d'enfants près de votre employeur ou de votre domicile, et inscrivez-vous sur une liste d'attente si la durée de votre grossesse restante et du congé prévu est égale ou inférieure à la durée actuelle de la liste d'attente.
  • si vous n'avez pas l'intention de reprendre cet emploi, il peut y avoir des avantages (tels que le maintien de la couverture d'assurance) à être en congé plutôt que de démissionner immédiatement. Comprenez bien tout cela avant de communiquer toute décision à votre patron.

Puis, lors de la réunion, vous dites

Je dois vous faire savoir que j'ai une grande nouvelle personnelle ! J'attends mon premier enfant et je prévois de prendre un congé de maternité probablement à la fin du mois de septembre ou au début du mois d'octobre. Je prévois un congé de x semaines, donc je compte revenir à peu près la nième semaine de y. J'ai déjà pris des dispositions pour la garde de mon enfant.

Un bon patron vous remerciera et enregistrera les dates que vous avez dites.

Si on vous demande des choses comme "quelle est votre date d'échéance", vous n'avez pas besoin de répondre. Vous pouvez dire quelque chose comme "Je crois que je vais commencer le congé à la fin du mois de septembre. S'il s'avère nécessaire d'arrêter de travailler plus tôt, je vous le ferai savoir. Pour l'instant, tout va bien". Si on vous demande de réduire vos tâches ou si on vous dit "oh, je suppose que je devrais annuler cette formation pour vous en août", faites un GRAND sourire et assurez à votre patron que tout va bien et qu'il n'y a pas besoin de faire des changements ou des ajustements. Si vous ressentez une quelconque colère, un refus, une question du genre "comment peux-tu me faire ça" ou "pourquoi ne m'as-tu pas dit ça plus tôt", faites un GRAND sourire et "c'est une bonne nouvelle pour moi, je suis heureux de la partager avec vous maintenant". Si vous aimiez ce patron, j'aurais pu vous suggérer "maintenant que j'ai dépassé la partie dangereuse" ou quelque chose de plus personnel, mais ce n'est pas nécessaire.

Certains patrons peuvent vous demander si vous êtes prêt à l'annoncer à l'ensemble du groupe et à vous aider à le faire (par exemple, en mentionnant la date prévue de votre congé lors d'une réunion de planification dans un avenir proche) - si vous avez peur de le dire à tout le monde, demandez-vous avant la réunion si vous voulez ce genre d'aide de la part de votre patron.

Gardez toujours deux pensées en tête :

  • Je parle à mon patron de mon projet de congé afin qu'il puisse faire une planification à long terme pour l'entreprise
  • Je me fiche que mon patron soit content que j'aie un bébé. Je n'ai pas besoin de l'approbation de mon patron, mes nouvelles sont bonnes quoi qu'en pensent les autres.

Félicitations et profitez des 20 prochaines années. C'est un sacré voyage !

87
30
2018-05-29 05:37:44 +0000

Comme nous sommes en Irlande, veuillez vous familiariser avec la législation irlandaise sur votre droit au congé de maternité.

C'est un bon lien : (http://www.citizensinformation.ie/en/employment/employment_rights_and_conditions/leave_and_holidays/maternity_leave.html)

Notez les conditions de préavis :

Ne tardez pas à le faire.

Avis : Vous devez avertir votre employeur par écrit de votre intention de prendre un congé de maternité au moins 4 semaines à l'avance et lui fournir un certificat médical confirmant votre grossesse. Si vous avez l'intention de prendre les 16 semaines supplémentaires de congé de maternité, vous devez donner à votre employeur un préavis écrit d'au moins 4 semaines. Ces deux préavis peuvent être donnés en même temps.

Il suffit donc d'organiser une simple réunion pour informer rapidement votre patron et d'envoyer un courriel pour lui faire part de votre intention de prendre un congé (de maternité).

Notez que votre droit au congé de maternité est (presque) absolu tant que vous respectez les règles, de sorte que votre employeur ne peut pas discuter avec vous. Il peut ou non vous demander de modifier les dispositions prévues, mais si je comprends bien (IANAL), vous n'avez pas besoin d'accepter ses souhaits, vous êtes donc en position de force ici et ne devriez pas vous inquiéter.

En tant qu'employeur, il devrait être parfaitement raisonnable (s'il est surpris) et ne pas vous causer de soucis. Je pense qu'une rapide conversation informelle (frapper à sa porte et lui donner un avertissement rapide avec un plan approximatif) permettra de faire face à la première nouvelle. Ensuite, il suffit de donner suite par écrit et/ou par courrier électronique pour des raisons juridiques formelles, avec des dates solides.

Et au-delà de cela, bonne chance.

30
16
2018-05-28 16:27:55 +0000

Serait-il impoli de lui remettre simplement la note du médecin ou de lui envoyer un e-mail ?

En tant qu'employé, je n'ai fait des choses similaires qu'à des patrons (une fois, petite entreprise, 2 associés) avec lesquels je ne pouvais plus traiter (à cause de leur très mauvaise attitude), et je l'ai fait juste avant de démissionner (comme tous les autres, sauf un, dans une équipe de sept personnes). Nous l'avons tous fait exprès, sans explication, mais nous en avions assez, et oui, nous voulions être grossiers. Nous avons donné notre préavis sans un mot, et n'avons répondu à aucune question. Nous étions dehors, point final.

Je vous recommande donc de ne pas faire ça, ce serait en effet impoli.

Maintenant, en tant que propriétaire d'entreprise, j'apprécierais que vous me le disiez dès que possible. Soyez juste gentil. :)

Vous : Salut patron, j'ai quelque chose à vous dire.

Moi : Salut Alice. Comment puis-je vous aider ?

Toi : Je suis enceinte de 22 semaines.

Moi : Félicitations !

A partir de là, parlons de vous pendant quelques minutes (soyez gentils et "gentils" des deux côtés), puis revenons aux affaires, afin que je puisse m'occuper des événements à venir et organiser mes horaires, mon équipe, vérifier avec vous ce dont vous aurez besoin, quand et comment vous partirez, etc.

Vous n'avez pas à avoir peur, à moins que votre patron ne soit vraiment méchant et un [nommez le]. Soyez gentil et professionnel, faites-lui savoir, c'est tout. Mais ça devrait être une réunion en tête à tête. Pas par courrier ou en leur remettant simplement un certificat médical_.

16

Questions connexes